Samedi, 14 Décembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Vol de joyaux inestimables: la traque se poursuit

Vol de joyaux inestimables: la traque se poursuit

30 Novembre 2019

Mais le quotidien allemand Bild aurait sa petite idée : sans présenter ses sources, il dévoile que le préjudice serait d'un milliard d'euros.

Cette somme est réservée aux "particuliers" qui permettraient l'arrestation des voleurs, qui seraient au moins quatre, et la découverte du butin, d'une dizaine de pièces comportant au total plusieurs "centaines" de diamants, ont précisé dans un communiqué le parquet de Dresde et la police fédérale.

Trois parures de diamants et rubis ont principalement été dérobées mais " ce n'est pas seulement la collection d'art de l'Etat de Saxe qui a été volée, c'est nous tous les Saxons ", s'est ému Michael Kretschmer, le ministre-président conservateur de ce Land de la partie orientale de l'Allemagne. "Nous ne pouvons pas les réduire à une valeur car elles ne sont pas à vendre", a expliqué Mme Ackermann, ajoutant toutefois que la valeur historique et culturelle des trois parures était "inestimable".

Une vidéo diffusée par la police montre des malfaiteurs pénétrer dans une salle du musée munis de lampes de poche.

Après avoir neutralisé les alarmes du musée, les malfaiteurs se sont introduits dans la chambre forte verte d'Auguste le Fort, prince-électeur de Saxe et roi de Pologne au XVIIIe siècle. Puis l'un des deux, qui porte une capuche, brise à coups de hache une vitrine.

Un incendie a détruit un transformateur électrique situé à proximité lundi vers 05H00 (04H00 GMT), désactivant ainsi les alarmes du musée et l'éclairage des rues adjacentes.

UCL : Ca se complique pour Feghouli et le Galatasaray
Prêté avec option d'achat au FC Bruges par Galatasaray , Mbaye Diagne ne semble pas vouloir continuer son aventure chez les Blauw-Zwart.

"Nous sommes choqués par la brutalité de ce vol", a également confié Marion Ackermann. Les bijoux étant très connus, ils apparaissent difficilement négociables en l'état mais les responsables du musée craignent que les voleurs ne les retaillent.

Les bijoux faisaient partie du musée dit Grünes Gewölbe ("Voûte verte"), situé dans un château de la ville, qui renferme l'une des plus importantes collections de trésors en Europe.

Ce spectaculaire cambriolage est le deuxième vol d'importance en Allemagne ces toutes dernières années: en 2017, une pièce d'or géante de 100 kilos, d'un montant d'environ 3,75 millions d'euros, avait été dérobée au Bode-Museum de Berlin.

A partir de 1723, Auguste II, dit Auguste le Fort, a entreposé dans ce musée, construit au XVIe siècle, sa collection personnelle, associée à des bijoux et oeuvres de la Renaissance ou d'art Baroque.

Le musée est réputé posséder une des plus importantes collections de trésors en Europe, composée d'orfèvrerie, pierres précieuses, porcelaine, des sculptures d'ivoire ou d'ambre, bronzes ou récipients sertis de pierreries.

Vol de joyaux inestimables: la traque se poursuit