Jeudi, 5 Décembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Paris, Lyon, Roanne... Plusieurs entrepôts Amazon bloqués pour le Black Friday

Paris, Lyon, Roanne... Plusieurs entrepôts Amazon bloqués pour le Black Friday

30 Novembre 2019

Le géant du commerce en ligne Amazon était particulièrement dans le collimateur des manifestants.

Ce vendredi 29 novembre, à l'appel de Greenpeace et d'Attac, plusieurs dizaines de militants manifestent devant le siège français d'Amazon, à Clichy.

"On a besoin plus que jamais d'actions de désobéissance civile car Amazon est un symbole d'impunité", notamment fiscale, a estimé l'eurodéputée Manon Aubry (LFI, gauche radicale), présente lors de la manifestation.

Dans le Nord, une quarantaine de militants ont pris place dans la matinée sur un rond point devant le site Amazon de Flers-en-Escrebieux, près de Douai, dont l'entrée était protégée par une vingtaine de policiers.

Entre 50 et 100 militants des groupes ANV-COP21 et Amis de la Terre ont installé des bottes de pailles et formé des barrages humains devant le centre de Brétigny-sur-Orge (Essonne) du géant américain de la distribution et du numérique, ont constaté des journalistes de l'AFP.

"L'entrepôt d'Amazon est actuellement bloqué par les militant.e.s et des habitant.e.s, luttant pour le climat et la justice sociale " pouvait-on lire sur les réseaux sociaux au même moment, alors que ces derniers regrettent qu'"aucune mesure du projet de loi sur l'économie circulaire ne vise à réduire la surproduction et l'empreinte carbone que provoque la surconsommation ".

UCL : Ca se complique pour Feghouli et le Galatasaray
Prêté avec option d'achat au FC Bruges par Galatasaray , Mbaye Diagne ne semble pas vouloir continuer son aventure chez les Blauw-Zwart.

Outre-Rhin, des centaines d'employés du géant américain se sont quant à eux mis en grève ce vendredi pour de meilleurs salaires et conditions de travail. Amazon a de son côté minimisé l'impact de la grève, assurant que les commandes seraient livrées "dans les temps".

A Marseille (sud-est), 200 personnes ont manifesté sur le Vieux-Port contre le Black Friday, "une tradition qui incite à la consommation alors qu'on sait que la planète est en danger", selon, Juliette Meynand, une étudiante de 17 ans.

Au Royaume-Uni, où les distributeurs comptent sur le Black Friday pour tenter de remédier à la frilosité des consommateurs à cause des incertitudes liées au Brexit, un groupement d'artistes de Bradford dans la région du Yorkshire au nord du pays appelle les gens à un "Buy Nowt Friday", "Nowt" signifiant "nothing" (rien) dans le dialecte local.

A Madrid, Greenpeace a déployé une banderole sur une façade en rénovation de la Gran Via, la grande artère commerçante de la ville. À quelques jours de l'ouverture de la COP25 dans la capitale espagnole, l'ONG y a écrit "Consumérisme = crise climatique". Parmi les slogans: "Black Friday, mauvais plan pour le climat", "surconsommer ne rend pas heureux", "Black Friday, soldes sur la planète". En parallèle, de nouvelles manifestations contre le réchauffement s'organisent partout dans le monde.

A Rennes, 600 personnes ont défilé, tentant en vain d'entrer dans le palais des congrès et un centre commercial.

Paris, Lyon, Roanne... Plusieurs entrepôts Amazon bloqués pour le Black Friday