Mardi, 2 Juin 2020
Dernières nouvelles
Principale » " "Un trou noir " monstre " découvert dans la Voie lactée

" "Un trou noir " monstre " découvert dans la Voie lactée

29 Novembre 2019

En tout cas, c'est ce que nous dit la théorie de l'évolution stellaire et le fait qu'avec les progrès de l'astronomie X, depuis environ 50 ans, on a bel et bien détecté dans notre Galaxie des candidats au titre de trou noir stellaire.

Le Gran Telescopio Canarias, aux Canaries en Espagne, a confirmé la masse du trou noir.

"Des trous noirs d'une telle masse ne devraient même pas exister dans notre galaxie, selon la plupart des théories actuelles d'évolution stellaire", a déclaré Liu Jifeng, un professeur de l'Observatoire astronomique national chinois.

"LB-1 a une masse 70 fois supérieure à celle du Soleil".

Une Commission européenne qui tremble déjà sur sa base
Avec son équipe désormais au complet, Mme von der Leyen devrait obtenir la confiance des députés européens. La quasi-totalité des eurodéputés Renew l'ont soutenue, tout comme les socialistes européens.

En effet, les chercheurs pensaient qu'en fin de vie d'une étoile massive, sa composition était éparpillée par des vents stellaires et ne pouvait pas laisser derrière elle un trou noir de ce gabarit.

"Pour le chercheur David Reitze, du California Institute of Technology, qui n'a pas été impliqué dans les travaux concernant LB-1, les astronomes " commencent tout juste à comprendre l'abondance des trous noirs et les mécanismes de leur formation ".

Il faut savoir que la Voie lactée ne compte pas moins de 100 millions de trous noirs stellaires, dont certains assez proches de système solaire.

"La masse plus large de LB-1 indiquerait donc que le trou noir ne peut pas avoir été produit par une supernova". Il en conclut que LB-1 n'a pas été créé à partir de ce type d'explosion, mais plutôt d'une autre mécanique physique qu'ils vont analyser.