Mercredi, 5 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » L'université Lyon 2 ferme ses campus pour la journée — Blocage des étudiants

L'université Lyon 2 ferme ses campus pour la journée — Blocage des étudiants

28 Novembre 2019

Les syndicats reprochent à l'exécutif de ne pas avoir pris de mesures suffisantes malgré leurs revendications concernant la précarité étudiante.

Dans un contexte de présence policière de plus en plus répandue sur les facs après les mobilisations contre la loi ORE, et après deux autres interventions de CRS à Lyon 2 ces dernières semaines, cette décision reflète encore une fois la peur du gouvernement face à cette jeunesse qui commence à relever la tête, et son inquiétude face à une potentielle massification du mouvement. Ce dernier avait laissé une lettre afin d'expliquer ses difficultés financières. Anas est désormais dans un état stationnaire dans un service de grands brûlés, avec un risque important d'infections, selon ses proches.

À l'appel de cinq syndicats étudiants, des manifestations sont programmées à Lille, Nantes, Toulouse ou encore à Lyon, où a débuté la fronde après la tentative d'immolation d'un étudiant de 22 ans, le 8 novembre, devant le Crous.À Paris, un simple rassemblement est prévu en fin de journée devant l'université Paris-Diderot (Paris 7). A Rennes, Grenoble, ou Lille, ils étaient 200, selon des journalistes de l'AFP. Et à Toulouse, seulement une quarantaine dans une manifestation non déclarée et rapidement dispersée par les forces de l'ordre.

Sur les banderoles, le message était clair: "Stop aux précaricides", "Ils précarisent, On s'organise", "État coupable" ou "Ils cassent la fac, on contre-attaque". Ils se sont symboliquement arrêtés devant le Crous. "Louise Bihan, une des amies d'Anas et militant comme lui au syndicat Solidaires, était présente". La moitié des étudiants sont salariés, parallèlement à leurs études.

La savoureuse passe d'armes entre Klopp et Guardiola — Premier League
L'occasion pour Klopp, qui a pris la parole en premier, de revenir sur ce match: "Si quelqu'un avait mesuré mon rythme cardiaque à ce moment-là".

Et dans une rare prise de parole via une tribune au Monde, 47 professeurs de Lyon 2 demandent au gouvernement la création d'un groupe de travail "qui proposera des mesures urgentes et ambitieuses pour que cesse la précarité étudiante". À Brest, une opération Resto U gratuit a été menée.

"La question de la précarité, elle est criante. Après ce qu'il s'est passé à Lyon, c'est vital aujourd'hui pour les étudiants comme moi de militer", a déclaré, en marge d'une assemblée générale à la faculté parisienne de Tolbiac, Cloé, 22 ans, étudiante en licence d'histoire. Nos politiques sont totalement déconnectés des réalités.

Le 12 novembre, une première mobilisation avait réuni des centaines d'étudiants dans plusieurs villes de France.

L'université Lyon 2 ferme ses campus pour la journée — Blocage des étudiants