Jeudi, 21 Novembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Ryanair : bénéfice stable au premier semestre

Ryanair : bénéfice stable au premier semestre

06 Novembre 2019

UBS a réitéré sa recommandation dAchat sur le titre Ryanair, ainsi que son objectif de cours de 13,40 euros, dans le sillage de résultats supérieurs aux attentes lors du premier semestre 2018-2019.

Le transporteur, qui regroupe quatre compagnies (l'irlandaise Ryanair DAC, l'autrichienne Lauda, la maltaise Malta Air et la polonaise Buzz), impute la baisse du prix des billets à une demande en baisse au Royaume-Uni, dans un climat d'incertitudes lié au Brexit, ainsi qu'à la concurrence féroce qui règne en Allemagne et en Autriche, deux marchés européens stratégiques. Pour sa part, le chiffre d'affaires est ressorti à 5,39 milliards d'euros, en croissance de 11%.

France : la ministre des Armées entame une tournée au Sahel africain
Et là, rien n'est gagné, en dépit des efforts et des sacrifices consentis par ceux et celles qui luttent contres les groupes armés terroristes.

Outre l'impact de la demande et la consolidation de Lauda, le groupe a été pénalisé par une facture de carburants en hausse de 22 % (soit +289 millions), à 1,59 milliard d'euros.

Quant à ses coûts, ils ont grimpé du fait notamment de hausses de salaires accordés à ses pilotes. Et il reste prudent sur les résultats annuels, resserrant la fourchette du bénéfice espéré - qui restera inférieur à celui de l'année dernière. Il prévoit notamment une perte plus élevée que prévu chez Lauda qui est en première ligne d'un marché défavorable en Allemagne et en Autriche. Il avance désormais une fourchette de 800 à 900 millions d'euros, contre 750 à 950 millions auparavant. Les retards du MAX vont forcer Ryanair à " supprimer ou de fermer un certain nombre de bases déficitaires cet hiver ", ce qui entraînera des pertes d'emplois pour les pilotes et les équipages de cabine: " nous continuons à travailler avec nos employés et leurs syndicats pour finaliser ce processus ", sans plus de prévision.

Ryanair : bénéfice stable au premier semestre