Jeudi, 21 Novembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » L’Iran annonce le lancement de 30 nouvelles centrifugeuses améliorées — Uranium enrichi

L’Iran annonce le lancement de 30 nouvelles centrifugeuses améliorées — Uranium enrichi

06 Novembre 2019

La porte-parole du département d'Etat américain, Morgan Ortagus, a dénoncé "une tentative claire de chantage nucléaire" de la part de Téhéran "qui va seulement aggraver son isolement politique et économique".

Emmanuel Macron a salué les "convergences de vue réelles" sur ce dossier avec le président chinois Xi Jinping, la Chine étant l'un des cinq pays signataires de l'accord sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015.

L'Iran va reprendre ses activités d'enrichissement d'uranium dans son usine de Fordo (à quelque 180 km au sud de Téhéran) gelées conformément à l'accord de Vienne, a déclaré M. Rohani dans un discours à l'occasion de l'inauguration d'une pépinière d'entreprises à Téhéran. Sans quoi, l'Iran réduira encore davantage ses engagements.

M. Rohani a précisé que les centrifugeuses de Fordo resteraient sous le contrôle de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), comme le reste des activités nucléaires de l'Iran, soumis au régime d'inspection le plus strict jamais mis en place par cet organe de l'ONU.

Téhéran est passé de 450 grammes d'uranium faiblement enrichi par jour à 5 kilogrammes (11 livres), a déclaré Salehi.

"Pour la première fois de manière explicite et de manière non limitée l'Iran décide de sortir du cadre du JCPOA (l'accord sur le nucléaire de 2015, ndlr), ce qui est un changement profond" par rapport à la position de l'Iran jusqu'à présent, a déclaré le chef de l'État français lors d'une conférence de presse à Pékin.

Cette nouvelle annonce survient alors que l'Iran célèbre lundi le 40e anniversaire de la prise d'otages à l'ambassade américaine de Téhéran, événement fondateur de la République islamique qui continue d'empoisonner ses relations avec Washington.

L'Iran a riposté en s'affranchissant progressivement de certains engagements de l'accord.

Ce bateau coincé se rapproche du bord des chutes du Niagara
Si le bateau continue d'avancer, il menace de tomber dans les chutes... Les deux hommes ont été sauvés, et l'épave est restée à sa place.

"A partir de demain, nous commencerons à injecter du gaz (hexafluorure d'uranium) à Fordo", a-t-il ajouté, en faisant référence au procédé utilisé pour produire de l'uranium enrichi en isotope 235 à partir de ces machines.

Il a mis en production des centrifugeuses avancées, alors que l'accord ne l'autorise à produire de l'uranium enrichi qu'avec un nombre limité d'IR-1.

L'Iran a aussi annoncé en mai qu'il ne se sentait plus tenu par la limite fixée par l'accord à ses réserves d'eau lourde (1,3 tonne), mais n'a pas encore annoncé avoir dépassé ce seuil. La République islamique reproche à ses autres partenaires de ne pas faire "tous les efforts possibles" (comme le prévoit l'article 28) pour permettre la mise en oeuvre pleine et entière de l'accord.

En septembre, Téhéran s'est dit prêt à suspendre plus d'engagements nucléaires si l'Europe ne respecte pas ses obligations et à passer à la troisième étape qui est déjà "élaborée et prête", selon le ministère iranien des Affaires étrangères.

Enfin, l'Iran est loin d'être retourné à la situation qui prévalait avant l'accord.

Le 8 juillet dernier, Téhéran avait annoncé le début de l'enrichissement de son uranium à un taux supérieur à 3,67%, le niveau maximum prévu par l'accord nucléaire.

Et la capacité totale installée des centrifugeuses iraniennes reste officiellement inférieure à ce jour à ce qu'elle était avant la conclusion de l'accord.

L’Iran annonce le lancement de 30 nouvelles centrifugeuses améliorées — Uranium enrichi