Vendredi, 3 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Paris et Rome favorables à un "mécanisme automatique" — Migrants

Paris et Rome favorables à un "mécanisme automatique" — Migrants

20 Septembre 2019

Cette déclaration a été faite lors de la visite, ce mercredi, du président Macron à Rome, rapporte AFP.

"Bien que symbolique, cette visite conserve une portée politique considérable", explique au Figaro Marc Lazar, professeur à Sciences Po et à l'Université La Luiss à Rome. Le réchauffement des relations diplomatiques entre la France et l'Italie est en effet au cœur des analyses de la presse. L'ex-ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, patron de La Ligue, refusait pour sa part tout débarquement de migrants. Salvini pourra-t-il faire son retour au pouvoir?

Entretien d'Emmanuel Macron avec son homologue, le président de la République italienne Sergio Mattarella puis dîner de travail avec le chef du gouvernement Giuseppe Conte, récemment reconduit à la tête d'un nouvel exécutif où le Mouvement Cinq Etoiles (M5S) est désormais associé au Parti démocrate (centre gauche)... Cet homme d'affaires français est ancien président de Cinecittà World à Rome et ancien président de la filiale de Canal Plus en Italie. Mercredi 19 septembre, Emmanuel Macron et le président du conseil italien Giuseppe Conte affichaient les visages satisfaits de deux vieux amis qui se sont réconciliés. C'est-à-dire que tous les pays européens devront participer pour leur accueil sous peine de pénalités financières.

"La France est prête à évoluer sur ce point dans le cadre de la remise à plat des accords de Dublin, qui confient actuellement aux pays d'arrivée la charge du traitement des demandes d'asile", a de son côté expliqué Emmanuel Macron.

Rugby : la composition de la France face à l'Argentine !
Le capitaine Guilhem Guirado , qui n'avait débuté qu'un seul match de préparation, a lui été confirmé au poste de talonneur. Autre innovation au centre , avec la paire Fickou-Vakatawa.

Et, pour cela, Paris voit une "fenêtre d'opportunité" s'ouvrir avec l'arrivée le 1er novembre de la nouvelle Commission présidée par l'Allemande Ursula Von der Leyen. "Et donc, protéger le droit d'asile, c'est aussi nous assurer que celles et ceux qui n'y ont pas droit soient reconduits le plus rapidement possible vers leur pays d'origine".

En attendant, "les ports italiens se sont entrouverts ces derniers jours en laissant notamment débarquer sur l'île de Lampedusa 82 migrants de l'Ocean-Viking", contrastant avec la fermeture extrême revendiquée par le précédent gouvernement italien [La Croix avec l'AFP]. Fin connaisseur de l'Italie et de ses rouages, Emmanuel Goût analyse cette situation au micro de Rachel Marsden. Plusieurs ministres de l'Intérieur de l'UE doivent se réunir lundi à Malte pour discuter de ce dossier.

Ce réchauffement des relations franco-italiennes a aussi permis de "programmer, pour 2020 en Italie, un sommet bilatéral, rendez-vous annuel lancé en 1983 mais qui n'avait pas été mis à l'agenda l'an passé pour cause de tensions entre les deux pays", ajoute Le Monde avec l'AFP.

Paris et Rome favorables à un