Vendredi, 14 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le président surveille ses ministres grâce à une application — Emmanuel Macron

Le président surveille ses ministres grâce à une application — Emmanuel Macron

19 Septembre 2019

"Tableau de bord de la Transformation Publique ", cet outil informatique permet de suivre en temps réel l'état d'avancement des dossiers confiés aux ministres, et la position des textes de loi sur le parcours législatif et réglementaire. "Vous avez deux mois pour donner du sens à ce que vous faites, le communiquer, et suivre l'exécution des réformes".

Pour l'heure, cette application est réservée au chef de l'État et quelques proches. Cette application est pilotée par trois hauts fonctionnaires: Alexis Kohler, le secrétaire général de l'Élysée, Benoît Ribadeau-Dumas, le secrétaire général de Matignon, et Thomas Cazenave, délégué interministériel à la transformation publique. Chaque ministre est ainsi référencé, tout comme les réformes qu'il est chargé de mener. "Le président de la République a une obsession, ce sont les résultats".

Il estime en effet que certaines réformes ne vont pas assez vite, comme il l'a directement dit aux intéressés lors de plusieurs séminaires gouvernementaux.

Une façon pour Macron de tenir la bride et de mettre la pression sur ses ministres. Selon la chaîne d'information, le président de la République aurait cependant refusé de rendre cette application accessible au grand public, pour ne pas rajouter de pression supplémentaire à l'exécutif.

La drôle de sanction qui vise le Barça — Affaire Griezmann
Au 1er juillet 2019, la clause libératoire de Griezmann est en effet passée de 200 à 120 millions d'euros. L'affaire a secoué le mercato estival et pourrait finalement aboutir sur une faible sanction.

Pour suivre l'évolution des réformes, une autre mesure va être prise: selon la Lettre A de la semaine dernière, les cabinets ministériels - limité jusqu'à présent à 10 personnes - devraient prochainement se doter d'un 11e conseiller.

Du côté des ministres, on ne s'offusque pas d'une telle possibilité. La mission de ce nouveau conseiller?

On voit ainsi que la mise en œuvre de la réforme du lycée et du bac par le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, semble en bonne voie, en attestent les petites pastilles vertes sur la droite des jauges de progression.

Le président surveille ses ministres grâce à une application — Emmanuel Macron