Jeudi, 2 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le petit Nolan est décédé suite à l'intoxication de son steak haché

Le petit Nolan est décédé suite à l'intoxication de son steak haché

19 Septembre 2019

Selon l'avocate des parents de Nolan, le couple est actuellement en grande difficulté financière, notamment à cause des frais engagés depuis la déclaration de la maladie de leur fils. "Guy Lamorlette n'a pas du tout exécuté sa peine ni indemnisé les victimes", explique Me Florence Rault, l'avocate de la famille, au micro de RTL.

Le jeune Nolan, intoxiqué en 2011 par un steak haché contaminé par la bactérie E.coli, est décédé samedi à l'âge de 10 ans. Depuis trois ans, Nolan était également placé en institut spécialisé. Elle a lancé une cagnotte en ligne afin d'"aider cette famille en détresse", "qui va devoir assumer toutes les formalités financières alors qu'elle n'en a pas forcément les moyens..." peut-on lire sur le site Leetchi.

En 2011, Nolan, originaire de l'Oise, est intoxiqué après avoir consommé un steak haché provenant d'un supermarché Lidl des Hauts-de-France, contaminé par la bactérie E. coli. A l'époque, Nolan avait un peu moins de 2 ans.

Nantes-Reims : les compos de départ dévoilées
Cette année, ils ont démarré fort avec notamment leur match face au LOSC (victoire 2-0). Nantes monte sur le podium grâce au 2e but de la saison de Coulibaly.

Toute sa vie " a été un long supplice car il n'a pas arrêté de souffrir un seul instant: les membres qui se déforment, les os qui se cassent, il a dû subir différentes interventions chirurgicales, il ne pouvait plus manger, déglutir, parler, se mouvoir car il n'avait plus de coordination", a détaillé Me Rault. Le petit garçon est celui qui a été le plus gravement atteint, et c'est le seul à être décédé. Hélas, son corps a fini par lâcher face à toutes ces détériorations.

En 2017, le tribunal correctionnel de Douai avait condamné à trois ans de prison dont deux ans ferme l'ancien gérant de la société SEB-Cerf, qui avait fourni les steaks hachés contaminés aux magasins Lidl.

Après la mort du petit garçon, Me Florence Rault souhaite que le chef d'entreprise renonce à déposer un pourvoi en cassation. Resté paralysé et handicapé mental, il était aussi atteint de diabète. "Il était alimenté par sonde" avec "des prises de médicaments plusieurs fois par jour, des séjours réguliers à l'hôpital", explique son avocate. "Les parents de Nolan espèrent qu'ils vont arriver un jour à avoir droit à de la décence et de la compassion" et que M. Lamorlette "va enfin faire face à ses responsabilités ".

Le petit Nolan est décédé suite à l'intoxication de son steak haché