Samedi, 31 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Gilets jaunes: 1.800 manifestants à Nantes, des heurts avec la police

Gilets jaunes: 1.800 manifestants à Nantes, des heurts avec la police

19 Septembre 2019

A Lyon, quelque 400 manifestants, dont beaucoup ne portaient pas de gilets jaunes, se sont rassemblés place Bellecour, bravant l'interdiction de la préfecture.

A 20H00, 35 personnes avaient été interpellées, selon la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP), qui a fait état de cinq blessés chez les forces de l'ordre. Deux manifestants ont été interpellés, puis deux autres lors de la dissolution du cortège, au bout des allées Jean-Jaurès en fin d'après-midi.

À 17 heures, les forces de l'ordre avaient procédé à 26 interpellations, selon les autorités.

Dans le cortège, les manifestants ont scandé "Tout le monde déteste la police", ou "La police mutile, la police assassine" et on pouvait lire sur les pancartes "Justice pour Steve, ni oubli ni pardon".

Grève RATP : le point sur le trafic dans les transports en commun
Précison qu'il ne s'agit pas de l'ensemble du réseau mais des lignes 1, 2, 5, 6, 9 et 14 et les tramways T2, T3A et T3B. Réunis devant le siège de la SNCF , des syndicalistes ont appelé à des grèves illimitées dans les prochains mois .

Sous étroite surveillance policière, la manifestation nationale des Gilets jaunes dans le cadre de l'acte 44 du mouvement à 14 heures est partie à Nantes, ce samedi. Plusieurs commerces et abribus ont été vandalisés et des poubelles incendiées. Même si cela ne signifie pas, selon Christophe Castaner, qu'un lien a été établi entre la mort de Steve Canico et l'intervention de police, la sanction fait suite aux conclusions du rapport de l'Inspection générale de l'administration qui note un "manque de discernement" de la part du responsable des opérations.

Le corps du jeune homme a été repêché dans la Loire le 29 juillet, après des semaines de recherches et de polémique sur l'attitude des forces de l'ordre dans la nuit du 21 au 22 juin. Parmi eux, se trouvaient des gilets jaunes mais surtout des soutiens à Steve Maia Caniço.

"A Lille, quelque 650 manifestants, selon la police, 1 500 manifestants selon des représentants défilaient, derrière une banderole annonçant la " rentrée sociale " et la " convergence des luttes " des Gilets jaunes, mais aussi " rouges", " roses " et " verts ". A l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), une centaine de "gilets jaunes" ont manifesté en début d'après-midi contre la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP), qui gère les aéroports d'Orly et Roissy.

Le mouvement a également rassemblé quelque 200 personnes à Montpellier et 150 à Bordeaux. Des dizaines de manifestants ont brièvement occupé les quais de la gare de Toulouse Matabiau. Les premiers jets de gaz lacrymogène ont eu lieu une trentaine de minutes après le départ.

Gilets jaunes: 1.800 manifestants à Nantes, des heurts avec la police