Mardi, 17 Septembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » La dépouille de Robert Mugabe en route pour le Zimbabwe

La dépouille de Robert Mugabe en route pour le Zimbabwe

14 Septembre 2019

Le corps de l'ancien président du Zimbabwe, Robert Mugabe, a quitté Singapour, où il est mort la semaine dernière, pour être enterré dans son pays natal.

Le rapatriement de sa dépouille a donné le coup d'envoi jeudi à une série d'hommages officiels qui doivent culminer samedi lors de funérailles nationales dans l'immense stade national des sports de la capitale, devant le gratin des chefs d'État africains.

Dans une déclaration distribuée ensuite à la presse, la famille a rappelé que cette décision était " conforme aux souhaits de feu Robert Gabriel Mugabe ".

Le " héros " de l'indépendance de l'ex-colonie britannique devenu tyran s'est éteint le 6 septembre à l'âge de 95 ans dans un hôpital de luxe de Singapour où il venait se faire soigner depuis des années. Nous avons dit qu'il serait enterré dimanche.

L'avion transportant sa dépouille s'est arrêté au pied d'un tapis rouge, face à une garde militaire d'honneur et une tribune officielle où avait pris place, entre autres, son successeur Emmerson Mnangagwa, paré de sa traditionnelle écharpe aux couleurs du Zimbabwe.

Depuis la chute de Robert Mugabe, les relations de l'ex-président et de sa famille avec son successeur Emmerson Mnangagwa, qu'il a qualifié de "traître", sont notoirement mauvaises. Soutenue par une frange du parti au pouvoir, l'ex-première dame convoitait alors ouvertement la succession de son nonagénaire de mari.

Deux ans plus tard, l'entourage proche du défunt voue encore une rancune tenace aux généraux et aux dignitaires du parti au pouvoir, la Zanu-PF, qui l'ont lâché.

C’est vraiment fini cette fois — Haas/Rich Energy
Haas a précisé qu'elle va conserver une livrée noire et or jusqu'à la fin de la saison. Nouveau rebondissement dans un feuilleton assez grotesque.

La veuve de Robert Mugabe, Grace Mugabe, toute de noir vêtue. "Ils auraient dû tenir compte de toutes les années où ils ont été si proches et non pas le poignarder dans le dos", a ajouté la septuagénaire.

Mais l'ancien homme fort reste aussi controversé dans sa mort qu'il l'était de son vivant.

Au milieu des dirigeants du parti au pouvoir, des militaires et des membres du gouvernement, le chef de l'opposition Nelson Chamisa y est lui aussi allé de son hommage.

Sa dépouille doit être exposée, jeudi, au stade Rufaro, dans la banlieue de Harare, "pour permettre à la population de tout le pays de rendre hommage à l'illustre héros de la guerre de libération", selon la ministre de l'Information Monica Mutsvangwa.

C'est dans ce stade que Robert Mugabe avait, le 18 avril 1980, pris les rênes de l'ancienne Rhodésie sous domination blanche des mains de son ancien dirigeant blanc, Ian Smith.

Par son statut de "héros national", Robert Mugabe devrait être inhumé au coeur du "Champ des héros de la Nation", un monument construit en lisière de la capitale pour accueillir les "combattants de la guerre de libération" les plus illustres.

La dépouille de Robert Mugabe en route pour le Zimbabwe