Dimanche, 15 Septembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Précédent Rentrée politique dans les Hauts-de-France pour Marine Le Pen

Précédent Rentrée politique dans les Hauts-de-France pour Marine Le Pen

11 Septembre 2019

En pleine rentrée politique dans son fief d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), la présidente du Rassemblement national a vivement critiqué la gestion gouvernementale de la crise des "gilets jaunes".

Commentant l'initiative annoncée en août par le Président de la République de pacifier et de clarifier les relations avec Moscou, Marine Le Pen a expliqué aux journalistes qu'Emmanuel Macron s'était aperçu qu'elle avait raison sur la nécessité de normaliser les relations. Des "dérives antidémocratiques" que la cheffe du parti à la flamme a pris soin d'énumérer à sa façon, en ciblant "gardes à vue préventives", "campagne de diffamation contre les opposants" et "mutilations de manifestants" - une "marque indélébile du quinquennat Macron" qu'elle attribue au ministre de l'Intérieur, "l'indigne M. Castaner".

Très applaudie, elle est longuement revenue sur ses fondamentaux: sécurité et immigration. "La France n'est pas une terre d'asile psychiatrique (...) Un sentiment d'insécurité généralisé s'installe en France. Insécurité physique, avec un ensauvagement progressif de la société, avec ces meurtres gratuits au couteau, à la machette, au sabre japonais, ces lynchages pour des motifs futiles, ces passages à tabac pour un simple regard, ces exactions barbares par de prétendus déséquilibrés souvent venus d'ailleurs", a déclaré Marine Le Pen lors de son discours.

FIFA 20 : Les stars du PSG dévoilent leurs notes en vidéo !
Il faut remonter à la 11ème place pour voir le prodige Kylian Mbappé avec la jolie note de 89, pas mal pour un "gamin" de 20 ans. Petite surprise ensuite puisque Sadio Mané, meilleur joueur africain des derniers mois, n'est classé que 28 avec une note de 88.

"Pas un jour ne se passe sans un fait divers tragique et bien des évènements cet été nous ont ramenés à cette violence endémique (.) A supposer que ces criminels barbares agissent seulement par folie, et non pas comme tout le laisse à croire, pour des motifs politico-religieux, je le dis: la France n'est pas une terre d'asile psychiatrique!", a dit Mme Le Pen.

Passant aussi en revue d'autres thèmes, elle a critiqué les "fraudes sociales abyssales" sur lesquelles le gouvernement "ferme les yeux", un "dépeçage territorial insidieux" ou "l'insécurité qui est aussi sociale, avec cette réforme des retraites qui s'annonce" et la "modification de l'indemnisation chômage". Au sujet des élections municipales de mars 2020, elle a affirmé que "chaque siège de conseiller municipal obtenu, chaque mairie conquise, seront autant de marches franchies, (.) de nouvelles conquêtes, notamment départementales et régionales, prélude à la grande élection présidentielle de 2022".

Mais la rentrée politique du RN est aussi semée d'embûches: alors que ses alliés italiens et autrichiens, que Marine Le Pen utilisait comme argument pour montrer sa capacité à gouverner le pays, ne sont plus au pouvoir, elle peine aussi a attirer des alliés à droite, les candidats LR se tournant plus facilement vers LREM.

Précédent Rentrée politique dans les Hauts-de-France pour Marine Le Pen