Dimanche, 15 Septembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » " "L’annexion par Israël ruinerait " toute chance de paix " — Cisjordanie

" "L’annexion par Israël ruinerait " toute chance de paix " — Cisjordanie

11 Septembre 2019

Une manoeuvre qui pourrait lui permettre au Premier ministre, en grande difficulté, d'attirer des voix à droite, et qui déclenche la colère des Palestiniens.

La promesse du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu d'annexer un pan stratégique de la Cisjordanie occupée, faite mardi 10 septembre pour tenter de séduire son électorat de droite, n'a pas été du goût de tous.

Le Premier ministre israélien précise que cette mesure serait prise "immédiatement" après une victoire aux législatives du 17 septembre.

A une semaine des élections législatives en Israël - qui s'annoncent très disputées - Benjamin Netanyahu a annoncé son intention d'annexer une partie de la Cisjordanie en cas de victoire électorale le 17 septembre prochain.

Concrètement, la vallée du Jourdain représente environ 30% de la Cisjordanie, un territoire palestinien occupé par l'Etat hébreu depuis 1967. Benyamin Nétanyahou a précisé vouloir annexer les colonies juives, qui représentent environ 90% du territoire de la vallée, mais "pas des villages ou des villes arabes comme Jéricho".

M. Netanyahu a dit vouloir procéder à l'annexion "immédiatement" après son éventuelle réélection, afin de profiter du "plan de paix" de la Maison Blanche pour le Moyen-Orient devant être présenté après les législatives israéliennes.

À commencer par les Palestiniens, qui ont perçu dans ce projet une volonté d'anéantir "toute chance de paix". En première ligne face à la promesse de Netanyahu, la Palestine ne peut envisager un tel scénario: "C'est une violation flagrante du droit international, c'est du vol de terre flagrant, c'est du nettoyage ethnique, a réagi Hanane Achraoui, une cadre de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), selon des propos rapportés par l'Agence France Presse".

Le but en finesse de Cristiano Ronaldo (vidéo) — Serbie vs Portugal
Les deux buts, le troisième et le quatrième, ont été offerts par Bernardo Silva , avec qui il forme une doublette mortelle. Le Portugal a commis une erreur de marquage qui a permis à Andriuskevicius de rétablir l'égalité sur corner (1-1, 28e).

Si la colonisation par Israël de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est s'est poursuivie sous tous les gouvernements israéliens depuis 1967, elle s'est accélérée ces dernières années sous l'impulsion de Benjamin Netanyahu et de son allié à Washington, Donald Trump.

À ce jour, plus de 600 000 Israéliens mènent une coexistence souvent conflictuelle auprès de trois millions de Palestiniens en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

" Il va nous réduire à des centres de population, la Palestine est en train d'être éradiquée", a poursuivi Hanane Achraoui". Pas "un seul Palestinien" ne sera concerné par ce plan, a également précisé le Premier ministre israélien.

La Jordanie, gardienne des lieux saints musulmans à Jérusalem-Est, a averti que cette décision "entraînerait toute la région dans la violence".

" Une telle perspective serait dévastatrice pour la possibilité de relancer les négociations, la paix régionale et l'essence même d'une solution à deux États", Israël et la Palestine, a affirmé le porte-parole des Nations unies, Stéphane Dujarric. En l'état actuel de l'électorat, il ne parviendrait pas à réunir une majorité pour conserver son poste.

M. "Netanyahu souhaite annexer des voix, pas la vallée du Jourdain (.) Il a été Premier ministre pendant 13 ans, pourquoi ne l'a-t-il pas déjà fait?", a réagi Yair Lapid, du parti centriste "Bleu-blanc", favorable à l'annexion de la vallée du Jourdain et au coude-à-coude dans les sondages avec le Likoud de M. Netanyahu. Ce parti réclame lui-aussi l'annexion de la vallée du Jourdain.