Dimanche, 15 Septembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Revers électoral pour Vladimir Poutine

Revers électoral pour Vladimir Poutine

10 Septembre 2019

Principal opposant au régime, Alexeï Navalny avait appelé à "voter intelligent" en soutenant les mieux placés pour battre les candidats du Kremlin.

Vladimir Poutine et Emmanuel Macron ont aussi évoqué la venue lundi à Moscou des ministres français des Armées et des Affaires étrangères, Florence Parly et Jean-Yves Le Drian, qui rencontreront leurs homologues russes. Selon l'agence de presse RIA, le parti qui contrôlait jusqu'à maintenant le Parlement de Moscou a perdu environ un tiers de ses sièges lors des élections qui se sont tenues ce dimanche.

Selon des résultats obtenus après le dépouillement de la totalité des bulletins, les candidats soutenus par les autorités ont perdu dans 20 des 45 districts de la capitale après un été marqué par de nombreuses manifestations de l'opposition, qui avait appelé à leur faire barrage.

À Moscou, près de 7,2 millions d'électeurs sont appelés à élire 45 députés au Parlement de la ville, dominé par le parti au pouvoir, Russie Unie, et qui ne s'oppose jamais aux politiques du maire pro-Kremlin, Sergueï Sobianine.

Les candidats communistes sont les grands gagnants de l'élection dans la capitale: ils remporteraient 13 sièges, contre cinq auparavant.

Deux autres partis entrent au Parlement moscovite: les libéraux de Iabloko, qui remportent trois sièges et pourront en plus compter sur une indépendante qu'ils soutenaient, et le parti Russie juste, considéré comme faisant partie de l'opposition "tolérée" par le Kremlin, qui gagne trois députés.

"On s'est battu ensemble pour ça!".

Le taux de participation, de 21,77%, est toutefois resté très bas à Moscou.

L'Algérie s'est imposée difficilement contre le Bénin — Match amical
En effet, lors des qualifications de la CAN-2019, le Bénin figurait parmi les adversaires des Algériens en phase des poules. L'Algérie a étrenné son titre de champion d'Afrique en prenant le meilleur sur le Bénin (1-0), lundi soir à Alger.

Neuf anciens députés de Russie unie n'ont pas réussi à conserver leur siège, parmi lesquels le chef de la branche moscovite de ce parti, Andreï Metelski, élu depuis 2001.

Face à la chute de la popularité de Russie unie, les autorités avaient pourtant pris soin de ne présenter aucun candidat sous cette bannière, tentant d'aller chercher des personnalités issues de la société civile. Mission ratée avec quelques échecs retentissants, comme celui de la vice-rectrice de la prestigieuse Ecole des hautes études en sciences économiques (HSE), Valeria Kassamara.

Pour la plupart non autorisées, elles ont donné lieu à près de 2 700 interpellations.

Pratiquement toutes les personnalités de premier plan de l'opposition se sont vu infliger de courtes peines de prison et cinq manifestants de lourdes peines pour "violences " envers les forces de l'ordre, allant jusqu'à quatre ans de prison.

En tout, plus de 5000 élections ont lieu dans le pays ce dimanche.

À Saint-Pétersbourg notamment, la campagne a été très vive, le Kremlin soutenant l'impopulaire gouverneur par intérim, Alexandre Beglov.

"Aujourd'hui, nous nous battons pour détruire le monopole de Russie Unie", le parti du pouvoir, a-t-il déclaré en votant avec sa fille.

Revers électoral pour Vladimir Poutine