Mardi, 17 Septembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » "Il est temps" d'organiser un match Algérie-France, affirme Noël le Graët

"Il est temps" d'organiser un match Algérie-France, affirme Noël le Graët

10 Septembre 2019

Une rencontre symbolique qui permettrait d'effacer le douloureux souvenir du fiasco de 2001. A quand une nouvelle rencontre amicale entre la France et l'Algérie? La proposition a été faite cet été par la Fédération algérienne de football (FAF) à son homologue française (FFF), rapporte ce mardi Franceinfo.

Les deux équipes ne se sont affrontées qu'une fois, lors d'un match amical en octobre 2001 au Stade de France.

Le média donne quelques détails sur les éventuelles retrouvailles entre les deux formations: la rencontre aurait lieu entre le 5 et le 13 octobre 2020 et pourrait se dérouler au stade olympique d'Oran, qui peut accueillir jusqu'à 40 000 spectateurs.

Ces derniers mois, différents acteurs ont évoqué leur volonté que ce match soit organisé. Après je crois que le président (Le Graët) est pour. "On jouera ce genre de matchs avec plaisir", a dit le joueur du Real Madrid. L'équipe championne du monde contre l'équipe championne d'Afrique, l'affiche fait rêver. Et puis cette confrontation avec l'équipe de France est lourde d'histoires. Donc pour tous ces éléments, ça m'a l'air très intéressant de pouvoir jouer un jour contre eux.

Brésil. Brigitte Macron " vraiment moche ", selon un ministre de Bolsonaro
Jeudi 5 septembre, Paulo Guedes , le ministre de l'Économie brésilienne en a rajouté une couche sur les propos dégradants envers Brigitte Macron .

Noël Le Graët en rêve et la Fédération algérienne y travaille.

"Depuis que je suis en place, je veux aller en Algérie parce que c'est le seul pays qu'on ne rencontre pas".

"Je suis partisan depuis huit ans" d'organiser une telle rencontre, "je veux aller jouer en Algérie" et "il est temps de faire ce match", a-t-il insisté.

Le dossier est toutefois loin d'être bouclé, " car pour un match amical à l'étranger, le gouvernement français doit donner son avis ", indique Franceinfo. Le président de la FFF est pour. "Mais c'est un match tellement important qu'un accord politique est nécessaire, ne serait-ce que par politesse".