Vendredi, 17 Janvier 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le nouveau gouvernement italien a été formé

Le nouveau gouvernement italien a été formé

04 Septembre 2019

Le nouveau gouvernement italien a été formé et présenté au président Sergio Mattarella.

Le leader du Mouvement 5 Étoiles, Luigi Di Maio, hérite du ministère des Affaires étrangères et sera donc au premier plan des négociations avec l'Europe, que le nouveau gouvernement veut plus apaisées que sous la précédente coalition.

"Maintenant nous allons changer l'Italie", a réagi le patron du Parti démocrate Nicola Zingaretti après l'annonce des résultats du vote des Cinq Etoiles.

"Fort d'un programme orienté vers l'avenir, nous consacrerons nos meilleures énergies, nos compétences et notre passion à rendre l'Italie meilleure dans l'intérêt de tous les citoyens", a brièvement déclaré M. Conte.

Il a désigné Paola De Micheli aux fonctions de ministre des Infrastructures et des Transports et une autre femme, Nuncia Catalfo, au Travail, cette dernière y succédant à Luigi Di Maio.

Les enjeux du nouveau vote crucial au Parlement britannique — Brexit
De leur côté, les pro Brexit arboraient des pancartes proclamant: " On a voté pour partir ". Mais Boris Johnson a ensuite assuré qu'il ne voulait pas convoquer de telles élections.

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a présenté mercredi les membres de son nouvel exécutif dans lequel l'eurodéputé pro-européen du Parti démocrate (PD, centre gauche) Roberto Gualtieri occupera le poste stratégique de ministre de l'Economie et des Finances.

Le secrétaire général de la présidence, Ugo Zampetti, a précisé que le nouveau gouvernement prêtera serment jeudi à 10 h (8 h GMT) au palais du Quirinal, siège de la présidence de la République.

Le M5S conserve en outre certains ministères qu'il détenait dans le gouvernement précédent, comme la Justice, l'Environnement ou le Développement économique.

Pour élargir sa base parlementaire, Giuseppe Conte a impliqué le petit parti de gauche Liberi e Uguali (LEU - Libres et égaux) dont l'un des dirigeants, Roberto Speranza, prend le portefeuille de la Santé.

Une fois son gouvernement investi, il devra encore obtenir la confiance des deux chambres du parlement, sans doute d'ici à la fin de la semaine. Selon les projections publiées dans la presse, la nouvelle majorité pourrait disposer de 167 élus au Sénat (sur 315) et de 347 à la chambres des députés (sur 630).

Le nouveau gouvernement italien a été formé