Samedi, 29 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » Info en continu - Taxes américaines : la Chine dépose une plainte à l'OMC

Info en continu - Taxes américaines : la Chine dépose une plainte à l'OMC

04 Septembre 2019

Face à la surenchère de Donald Trump, la Chine en appelle à un tiers: elle a annoncé lundi le dépôt d'une plainte à l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), au lendemain de l'entrée en vigueur de nouveaux droits de douane américains. Donald Trump a en outre affirmé que "13% des entreprises (américaines) quitteront la Chine dans un avenir très proche". "Conformément aux règles de l'OMC, elle protégera fermement ses droits et intérêts légitimes", a-t-il souligné dans un court communiqué publié sur son site internet.

La Chine et les Etats-Unis sont engagés depuis plus d'un an dans un bras de fer commercial qui s'est traduit par l'imposition réciproque de droits de douane punitifs sur plus de 360 milliards de dollars d'échanges annuels.

En août, le président américain Donald Trump a accusé son homologue chinois Xi Jinping de ne pas avoir tenu ses engagements en mettant fin aux exportations chinoises de fentanyl vers les Etats-Unis.

Mais la trêve a fait long feu. En réaction, l'administration américaine décide de porter à 15 % les droits de douane supplémentaires annoncés le 1er août. Plus de 250 milliards de dollars de marchandises sur les quelque 540 milliards (montant de 2018) étaient jusqu'à présent surtaxés. Des réunions sont programmées.

Le Président des États-Unis, Donald Trump, prend la parole lors d'une réunion d'information sur l'ouragan Dorian organisée par l'Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA) au siège de la FEMA à Washington, le 1er septembre 2019. Cette stratégie s'est pour le moment révélée inefficace bien qu'elle pèse sur l'économie chinoise.

Côte-d’Ivoire : une profanation qui révèle une jeunesse en crise
Pressecotedivoire.ci vous propose les images des personnes recherchées par la police. Elles sont accusées d'avoir profané la tombe de DJ Arafat, enterrée le 31 août.

Donald Trump a évoqué cette semaine des discussions entre négociateurs chinois et américains, ce qui n'a pas été confirmé par la partie chinoise.

Mais Washington n'a pas encore obtenu gain de cause, Pékin se montrant intraitable jusque-là.

Une nouvelle escalade des tarifs douaniers risque d'entamer considérablement la croissance économique chinoise, a pourtant prévenu le Fonds monétaire international (FMI). Même aux Etats-Unis, l'expansion ralentit, notamment les investissements des entreprises et le moral des ménages américains, la consommation générant 75% de la croissance économique dans le pays.

La confiance des consommateurs a enregistré en août la plus forte dégradation depuis décembre 2012, selon l'enquête de l'université du Michigan. "Les données indiquent que l'érosion de la confiance des consommateurs due aux politiques tarifaires est maintenant bien engagée", a expliqué Richard Curtin, l'économiste dirigeant cette enquête bi-mensuelle.

Pour sa part, la Chine a appliqué des taxes de 5 à 10 % sur 1717 produits américains issus d'une liste de 5 078 biens, qui sera aussi intégralement taxée le 15 décembre, ainsi qu'une taxe de 5 % sur le pétrole américain, mesure qui n'avait en revanche pas été préalablement annoncée. C'est le cas des téléphones et ordinateurs portables, des consoles de jeux vidéo, de certains jouets, des écrans d'ordinateur ou encore de certaines chaussures et vêtements de sport. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Info en continu - Taxes américaines : la Chine dépose une plainte à l'OMC