Mardi, 17 Septembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Israël frappe la Syrie en affirmant empêcher une attaque de "drones meurtriers"

Israël frappe la Syrie en affirmant empêcher une attaque de "drones meurtriers"

25 Août 2019

Le Liban a dénoncé dimanche 25 août une "agression" israélienne, après la chute de deux drones en plein fief du Hezbollah pro-iranien en banlieue de Beyrouth, avertissant que ce rare incident est susceptible d'accroître les tensions régionales.

D'après le représentant du Hezbollah, le second drone lancé par Tsahal a causé quelques dégâts lorsqu'il s'est écrasé avant l'aube près du centre de presse du mouvement chiite à Dahye, en périphérie de la capitale. "Le premier est tombé et le second a explosé dans les airs causant des dégâts matériels", a indiqué l'armée dans un communiqué.

Beyrouth accuse régulièrement l'Etat hébreu de violer son espace aérien avec ses avions ou des drones, et Israël considère le Hezbollah comme une "organisation terroriste".

Ces derniers mois, le mouvement chiite et les responsables israéliens, dont le dernier conflit ouvert remonte à 2006, ont multiplié les déclarations va-t-en-guerre.

Le Hezbollah appuie militairement le président syrien Bachar Al-Assad, lui-même soutenu par Téhéran.

De son côté, le mouvement chiite (dont la branche militaire est considérée comme terroriste par l'Union européenne et les Etats-Unis, entre autres) avait auparavant affirmé que l'explosion du second drone avait touché son centre des médias, sans confirmer l'identité des deux appareils.

Israël a mené des centaines de frappes en Syrie depuis le début de la guerre dans ce pays en 2011, la plupart visant des cibles iraniennes ou du Hezbollah selon l'Etat hébreu.

Le nouveau Google Play Store est une merveille !
Après plusieurs mois de déploiement au compte-goutte , la firme a officialisé le lancement de cette nouvelle version . Une nouvelle barre de navigation a été ajoutée sur la partie basse, ce qui facilite l'utilisation à une main.

Le Premier ministre libanais Saad Hariri, rival politique du Hezbollah, a dénoncé "une violation de la résolution 1701" de l'ONU ayant mis fin au sanglant conflit de 2006 entre le Hezbollah et Israël.

L'armée israélienne a déclaré qu'elle ne commentait pas les informations venues de l'étranger.

Selon Tsahal, cette attaques de drones devait être une " réponse " aux opérations menées récemment par Tsahal en Irak contre des entrepôts d'armes iraniennes destinées à la Syrie et au Hezbollah libanais.

La défense antiaérienne syrienne est entrée en action pour contrer des "missiles israéliens" visant les environs de Damas, a indiqué une source militaire citée par l'agence officielle Sana.

"Le modus operandi est similaire à celui que nous avons vu ailleurs au Moyen-Orient, comme au Yémen et en Arabie saoudite", a déclaré dimanche un porte-parole de l'armée israélienne, Jonathan Conricus.

Le porte-parole de Tsahal a annoncé que l'armée a effectué une attaque aérienne préventive en Syrie contre des milices chiites et des positions de la force Al-Quds, appartenant aux Gardiens de la Révolution iranienne.

Cité par l'agence iranienne Ilna, un haut responsable iranien a toutefois démenti que des positions de la Force al-Qods aient été touchées.

Israël frappe la Syrie en affirmant empêcher une attaque de