Lundi, 16 Septembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Chine: Trump regrette de ne pas avoir encore plus relevé les tarifs

Chine: Trump regrette de ne pas avoir encore plus relevé les tarifs

25 Août 2019

C'est un sujet qui sera sûrement en toile de fond du sommet du G7: les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Les marchés financiers ont chuté après l'annonce de nouvelles taxes américaines sur un total de 550 milliards de dollars d'importations chinoises, en réponse à une nouvelle hausse des droits de douanes chinois.

Cette décision, présentée par Pékin comme une contre-mesure à celle des États-Unis taxant quelque 300 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires, entrera en vigueur en deux temps, le 1er septembre et le 15 décembre.

Les cours de pétrole ont terminé, ce vendredi 23 août, la semaine en baisse sensible, affectés notamment par les propos de Donald Trump sur la Chine.

La Chine a annoncé de nouveaux droits de douane sur les produits américains.

"Nous n'avons pas besoin de la Chine et franchement, nous nous portons beaucoup mieux sans elle". Apple a pour sa part vu plus de 44 milliards de dollars de valeur en bourse partir en fumée et le Dow Jones, le principal indice de Wall Street a fini sur sa deuxième plus forte baisse de l'année. La Chambre de commerce américaine avait elle lancé un appel au calme.

Le nouveau Google Play Store est une merveille !
Après plusieurs mois de déploiement au compte-goutte , la firme a officialisé le lancement de cette nouvelle version . Une nouvelle barre de navigation a été ajoutée sur la partie basse, ce qui facilite l'utilisation à une main.

La réaction de Donald Trump est venue rapidement.

Dans cette série de messages, Donald Trump "ordonne" aux sociétés américaines de produire ailleurs qu'en Chine, sans préciser par quels moyens il entend contraindre des groupes privés à suivre ses instructions: "J'ordonne à nos merveilleux groupes américains de commencer immédiatement à chercher des alternatives à la Chine, y compris de rapatrier vos sociétés et de fabriquer vos produits aux Etats-Unis".

C'est à ce nouveau coup qu'a réagi Pékin vendredi avec des mesures reflétant les représailles américaines, mais sur seulement 75 milliards de dollars de produits importés des Etats-Unis.

En fait, plusieurs de ses homologues ont exprimé leurs inquiétudes sur l'impact négatif de ce conflit commercial sur l'économie mondiale et les marchés.

Dans ce contexte, le président de la Fed a cependant prévenu que la politique monétaire n'avait "pas de mode d'emploi" tout prêt.

Les stratégies pour affaiblir la devise d'un pays " sont difficiles à mettre en œuvre et s'avèrent, selon toute probabilité, inefficaces", soulignent les économistes du FMI, ajoutant, pour bien enfoncer le clou, que presser la Banque centrale de baisser les taux ne permettra pas non plus d'arriver au but désiré.

Chine: Trump regrette de ne pas avoir encore plus relevé les tarifs