Samedi, 21 Septembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » " "Hong Kong. La Chine suscite " l’inquiétude " de Trump

" "Hong Kong. La Chine suscite " l’inquiétude " de Trump

16 Août 2019

Le "Spiderman français" Alain Robert a escaladé vendredi à la seule force de ses bras et sans aucune sécurité le Cheung Kong Center, tour de 68 étages située dans le district financier de Hong Kong, pour hisser un drapeau symbolisant la réconciliation entre la Chine et la cité semi-autonome.

Les hommes, appartenant apparemment à la police militaire, défilaient en rangs serrés, brandissant des drapeaux rouges, ou s'entraînaient à la course à pied, alors que d'autres circulaient à moto à l'extérieur du stade, situé à moins de sept kilomètres de la frontière.

La direction générale de l'aviation civile chinoise avait exigé vendredi de Cathay les noms des personnels à bord de ses vols à destination de la Chine, ou qui traversent son espace aérien, indiquant que ceux soutenant le mouvement pro-démocratie ne seraient pas autorisés sur ces vols. Cathay Pacific a fait savoir qu'elle se plierait à ces nouvelles règles.

La raison de leur présence au stade n'est pas connue, mais Pékin a laissé planer ces derniers jours le spectre d'une intervention pour rétablir l'ordre dans l'ex-colonie, les médias de Pékin diffusant des vidéos montrant des convois militaires se dirigeant vers Shenzhen.

Placido Domingo accusé de harcèlement sexuel
Et une quarantaine d'autres femmes interrogées par l'agence ont indiqué avoir assisté à des comportements déplacés de la star. L'une d'entre elles affirme qu'il a mis la main sous sa robe, trois autres qu'il leur a imposé des baisers.

"En Chine, des millions d'emplois disparaissent pour aller dans des pays qui ne sont pas sujets aux taxes douanières".

Peu de temps plus tard, Donald Trump a changé de ton, en tendant la main vers son homologue chinois Xi Jinping en suggérant un " tête-à-tête", assurant que ce dernier " veut résoudre rapidement et avec humanité le problème à Hong Kong, il peut le faire ". Des milliers d'entreprises quittent le pays.

"Je connais très bien le président chinois Xi". Il a lui-même fait pour la première fois le lien entre les deux dossiers mercredi, en appelant la Chine à gérer "humainement" la crise hongkongaise avant de conclure un accord commercial.

"Les Etats-Unis exhortent fermement Pékin à respecter ses engagements contenus dans la déclaration conjointe sino-britannique afin de permettre à Hong Kong d'exercer un haut degré d'autonomie", a ainsi déclaré mercredi un porte-parole du département d'Etat américain, après de nombreuses critiques sur l'apparente discrétion ou bienveillance de Washington à l'égard des autorités chinoises. Elle stipule que la région bénéficie "d'un haut degré d'autonomie, hormis en matière d'affaires étrangères et de défense", et de son propre système judiciaire, législatif et exécutif. Qu'ils travaillent avec humanité avec Hong Kong d'abord! La mobilisation, qui était née du rejet d'un projet de loi qui visait à autoriser les extraditions vers la Chine, a considérablement élargi ses revendications, demandant désormais notamment l'avènement du suffrage universel.