Mardi, 20 Août 2019
Dernières nouvelles
Principale » Regain de tension sur l'esplanade des Mosquées, au premier jour de l'Aïd

Regain de tension sur l'esplanade des Mosquées, au premier jour de l'Aïd

12 Août 2019

Cet incident intervient alors que juifs comme musulmans célèbrent ce dimanche deux grandes fêtes religieuses, Ticha Beav pour les premiers et l'Aïd al-Adha pour les seconds.

Des accrochages ont éclaté et les forces de l'ordre, qui contrôlent l'accès de l'esplanade, ont utilisé des grenades assourdissantes pour disperser les manifestants. "C'est notre mosquée, c'est notre Aïd, mais l'armée est arrivée et elle a commencé à frapper et à lancer des grenades", a témoigné auprès de l'AFP, Assia Abou Snineh, 32 ans. Selon le Croissant Rouge palestinien, les affrontement ont causé des dizaines de blessés chez les Palestiniens. L'accès au site aux non-musulmans est interdit lors des fêtes musulmanes, pour éviter les tensions religieuses. Le site, au cœur du conflit israélo-palestinien, se trouve à Jérusalem-Est, secteur palestinien de la ville occupé depuis 1967 par Israël, qui l'a ensuite annexé sans que cela ne soit reconnu par la communauté internationale.

L'esplanade des Mosquées est le troisième lieu saint de l'islam et le site le plus sacré pour les juifs (appelé Mont du temple).

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré avoir décidé à l'avance d'autoriser les juifs à y entrer "en consultation avec les corps de sécurité". Ticha Beav est considéré comme l'un des jours les plus sombres du calendrier juif, car commémorant la date de la destruction de leurs deux Temples -par les Babyloniens en 587 avant J.

Le typhon Lekima sème la mort en Chine: 13 morts, 16 disparus
Le barrage ainsi formé a créé un "lac", qui s'est répandu en aval lorsque le barrage a éclaté, selon la télévision. Une rue de la ville de Yueqing, dépendant de Wenzhou, était entièrement inondée, selon d'autres images.

Des Palestiniens font face aux forces de sécurité israéliennes alors que la tension monte à l'intérieur de l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa dans la vieille ville de Jérusalem. Mais le site lui-même est administré par le Waqf de Jérusalem, organisme qui gère les biens musulmans et qui, pour des raisons historiques, dépend de la Jordanie.

"À la suite de cet incident, un char israélien a tiré sur un poste militaire de l'organisation terroriste Hamas dans la même zone", a ajouté l'armée, précisant qu'il n'y avait pas eu de pertes du côté des troupes israéliennes.

Par ailleurs, un Palestinien a ouvert le feu dimanche sur des soldats israéliens à la frontière de Gaza avant d'être tué dans la riposte. Les autorités israéliennes ont depuis arrêté deux suspects pour le meurtre du soldat Dvir Sorek qui a bouleversé Israël.

Regain de tension sur l'esplanade des Mosquées, au premier jour de l'Aïd