Mardi, 20 Août 2019
Dernières nouvelles
Principale » Guerre commerciale : Donald Trump exprime la situation des négociations avec la Chine

Guerre commerciale : Donald Trump exprime la situation des négociations avec la Chine

12 Août 2019

Toutefois, la dernière réaction de Pékin concernant l'achat de produits agricoles américains, un terme de l'accord verbal entre Donald Trump et Xi Jinping lors de leur rencontre en marge du G20, en dit long sur les tractations en cours, surtout après les nouvelles accusations de manipulation du Yuan face au dollar.

" Je ne ferai pas cela (...) Nous avons la monnaie la plus sûre du monde", a lancé le président en réponse à une question sur une éventuelle dévaluation du billet vert.

Dans une série de tweets, M. Trump s'en est aussi pris à nouveau à la Banque centrale (Fed) qui avec "ses taux d'intérêt élevés garde le dollar haut".

"Réaffirmant que l'économie américaine se portait bien et que Washington continuait de " détenir toutes les cartes " dans les négociations commerciales, M. Trump a ajouté: " On se porte bien mais on est menottés par la Fed ".

"Nous ne sommes pas prêts à faire un accord (.)".

Le typhon Lekima sème la mort en Chine: 13 morts, 16 disparus
Le barrage ainsi formé a créé un "lac", qui s'est répandu en aval lorsque le barrage a éclaté, selon la télévision. Une rue de la ville de Yueqing, dépendant de Wenzhou, était entièrement inondée, selon d'autres images.

Le président américain a aussi évoqué la possibilité d'annuler les négociations prévues en septembre avec la Chine. "En tant que président, on pourrait penser que je suis emballé par notre dollar très fort. Je ne le suis pas!", écrit-il. "Si on le fait, c'est bien, si on ne le fait pas, c'est bien aussi", a affirmé le président américain à la Maison Blanche juste avant de partir pour des congés dans son golf de Bedminster dans le New Jersey.

La semaine dernière, les tensions se sont encore accrues, Trump ayant annoncé qu'il imposerait des droits de douane de 10% de plus sur les importations chinoises à 300 milliards de dollars à compter du 1er septembre, alors que son département du Trésor a officiellement qualifié la Chine de "manipulateur de monnaie".

Lundi, Washington a formellement accusé la Chine de manipuler le yuan, qui était tombé quelques heures plus tôt sous le seuil de sept pour un dollar pour la première depuis 2008.

Le Dow Jones à Wall Street s'enfonçait dans le rouge perdant jusqu'à 200 points en milieu de matinée après ces déclarations.

Guerre commerciale : Donald Trump exprime la situation des négociations avec la Chine