Mardi, 20 Août 2019
Dernières nouvelles
Principale » Russie: cinq morts dans l'explosion sur une base militaire (nouveau bilan)

Russie: cinq morts dans l'explosion sur une base militaire (nouveau bilan)

10 Août 2019

Alors que le ton de l'armée russe se voulait rassurant ce jeudi 8 août après une explosion sur une base militaire, la mairie de Severodvinsk a, elle, indiqué deux heures plus tard que des capteurs de la ville avaient noté une "brève hausse" de la radioactivité. Rosatom a quant à elle, indiqué que les personnes décédées travaillaient dans le domaine de l'ingénierie et du support technique pour " la source d'énergie isotopique " du moteur du missile, soit un travail lié au nucléaire.

Le pire accident nucléaire de l'histoire a eu lieu en 1986 en Union soviétique, dans la centrale ukrainienne de Tchernobyl, les autorités ayant été accusées d'avoir cherché plusieurs semaines à cacher l'ampleur du désastre. Des missiles balistiques y sont notamment testés.

Le ministère russe de la Défense a annoncé que l'explosion s'était produite lors de l'essai d'un moteur à réaction à propergol liquide sur une base militaire située près du village de Nyonoksa, dans le nord-ouest de la région d'Arkhangelsk.

Selon la mairie de Severodvinsk, à 14 h locales, les doses de radioactivité n'excédaient pas 0,11 microsievert par heure, le limite règlementaire d'exposition étant de 0,6 microsievert par heure.

Uber perd plus de 5 milliards de dollars au 2T
Sur un an, les dépenses de l'entreprise ont doublé: elles sont aujourd'hui chiffrées à plus de 8 milliards et demi de dollars. Et même sans cet élément, le groupe a perdu 1,3 milliard de dollars d'avril à juin, contre 1 milliard au trimestre précédent.

La mairie n'a pas précisé jusqu'à quel niveau était montée la radioactivité.

Alors que l'armée russe est restée floue sur les implications de l'explosion, affirmant qu'il n'y avait pas eu de " contamination nucléaire ".

Des médias russes ont publié une vidéo non sourcée affirmant qu'elle montrait des files d'ambulances traversant Moscou vers un centre spécialisé dans le traitement des victimes de radiations.

Un expert de l'Institut pour la recherche nucléaire de Moscou, Boris Jouïkov a déclaré au site du quotidien RBK que les sources d'énergie isotopiques servaient principalement dans l'industrie spatiale et ne présentaient habituellement pas de danger pour les utilisateurs. Différents éléments peuvent être utilisés en qualité de combustible dans les sources isotopiques: "plutonium, promethium ou cerium", a-t-il ajouté. "En une heure, tous les comprimés d'iode ou les médicaments contenant de l'iode ont été vendus", a déclaré à l'AFP une pharmacienne, Elena Varinskaïa. Le bilan exact reste contesté.

Russie: cinq morts dans l'explosion sur une base militaire (nouveau bilan)