Vendredi, 13 Décembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Microsoft admet écouter des conversations d'utilisateurs

Microsoft admet écouter des conversations d'utilisateurs

10 Août 2019

Le premier à ouvrir le bal fut Amazon Alexa, puis Google Assistant et Siri et Apple. Comme les autres sociétés concernées par ces écoutes, Microsoft s'est donc défendu en assurant qu'il s'agissait là de perfectionner les aptitudes de son assistant vocal.

Dans de courts enregistrements audio obtenus par Motherboard, il est mis en avant des conversations pouvant relever de l'intime et pour divers sujets à propos de problèmes personnels.

Si vous utilisez Cortana ou Skype, sachez que Microsoft peut envoyer vos conversations à ses prestataires afin d'améliorer ses services de recherches, d'analyse vocale et de diction. Il reconnaît néanmoins qu'il n'y a pas d'accès aux données permettant d'identifier une personne.

Samsung dévoile son nouveau modèle de téléphone haut de gamme
L'engin est doté de 8Go de RAM LPDDR4X et de 256 à 512 Go de capacité de stockage. Chaque version proposera une option 5G, plus onéreuse que le modèle de base.

Microsoft ajoute s'efforcer de " faire preuve de transparence concernant la collecte et l'utilisation de données vocales afin de permettre aux utilisateurs de choisir en toute connaissance de cause quand et comment leurs données vocales sont utilisées.

Microsoft a également soutenu prendre des précautions en matière de protection de la vie privée, notamment en supprimant les informations concernant l'identité des utilisateurs avant de les partager avec ses prestataires.

Une fois encore, c'est surtout un défaut de transparence qui est à pointer du doigt. Ces enregistrements ont lieu lorsqu'un utilisateur active le logiciel de traduction vocale sur Skype, ou quand il utilise l'assistant vocal de Microsoft, Cortana. Il est surtout laissé entendre la contribution de systèmes de machine learning.

Microsoft admet écouter des conversations d'utilisateurs