Dimanche, 8 Décembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » "Le changement climatique affecte la sécurité alimentaire" — Pour le Giec

"Le changement climatique affecte la sécurité alimentaire" — Pour le Giec

10 Août 2019

"Le nouveau rapport du Giec publié aujourd'hui prouve sans l'ombre d'un doute que l'on ne pourra pas enrayer la crise climatique sans un changement radical de notre production et consommation alimentaires, ainsi qu'une bien meilleure protection des forêts", détaille la coupole qui rassemble des centaines d'associations et d'ONG actives dans la défense de l'environnement. L'examen ligne par ligne du " résumé à l'intention des décideurs politiques " du rapport complet d'environ 1.200 pages aurait dû s'achever mardi en fin d'après-midi, mais les discussions se sont prolongées. Ce texte est essentiel car il souligne "que la façon dont nous utilisons les terres n'impacte pas seulement le climat, mais la capacité des terres à fournir les moyens d'existence aux gens, à la nature et à la biodiversité", a-t-elle ajouté.

Les experts du GIEC préconisent une réduction de la consommation de viande et une modification des régimes alimentaires. Se pose ici la question de l'équilibre à trouver entre la qualité des sols et les ressources à en tirer, mais plus encore celle des modalités de production et des habitudes alimentaires. L'agriculture, la sylviculture (exploitation des forêts) et les autres usages de la terre, dont l'élevage, représentent 23% du total des émissions de gaz à effet de serre. "Les choix alimentaires sont très souvent façonnés ou influencés par les pratiques de production locales et les habitudes culturelles", a déclaré Skea, l'un des auteurs du rapport, aux journalistes à Genève.

"GIEC: 820 millions de personnes ont faim, 2 milliards sont obèses et 30 % de la nourriture gaspillée".

Les solutions proposées dans le rapport soulignent la nécessité de faire évoluer le système agricole ainsi que les consciences sur les modes de consommation qui produisent beaucoup de gaspillage alimentaire alors que bon nombre de pays du sud doivent faire face à la famine.

" "Lady Gaga accusée de plagiat pour sa chanson " Shallow " !
L'accusation de plagiat aurait été lancée, au cours de ces dernières heures, par Steve Ronsen, un artiste pop-rock américain. Dommage que cette jolie chanson soit entachée par ce buzz judiciaire.

En 2015, dans le cadre de l'Accord de Paris, les gouvernements du monde entier ont décidé de renforcer la riposte internationale au changement climatique en contenant l'élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels et en poursuivant l'action menée pour limiter l'élévation des températures à 1,5°C.

Diminuer serait "une bonne chose", explique l'un des experts. Un troisième rapport dédié aux océans et à la cryosphère (banquise, glaciers, calottes polaires) sera adopté fin septembre à Monaco, au moment où l'ONU organisera un sommet sur le climat à New York.

Mais ce n'est pas la seule solution et la réduction des émissions de tous les secteurs est essentielle pour enrayer rapidement le réchauffement climatique. Les États-Unis restent en effet le deuxième pays émetteur de gaz à effet de serre et le président actuel, Donald Trump, semble peu engagé dans ces problématiques. Concernant l'agriculture, le GIEC recommande notamment, pour "des bénéfices immédiats et à long terme", une gestion plus durable des terres, en diversifiant les cultures, en optimisant l'usage de l'eau, en développant l'agroforesterie, ou encore en restaurant les tourbières (zones humides qui piègent le carbone naturellement).