Jeudi, 24 Octobre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Un nouveau test sanguin pour détecter la maladie d'Alzheimer

Un nouveau test sanguin pour détecter la maladie d'Alzheimer

09 Août 2019

Vingt ans avant que les premiers symptômes de la maladie d'Alzheimer apparaissent, les amas de protéines responsables de la maladie, les fameuses plaques amyloïdes, commencent à s'accumuler anormalement dans le cerveau.

Bien que des limites demeurent à cette étude - âge, profil des participants, facteurs métaboliques - leur étude reste solide avec un taux de fiabilité estimé à 94%. Jusqu'à ce que les chercheurs de l'université de Washington le reprennent en main. Et ensuite, une variante génétique appelée APOE4, connue pour multiplier le risque au moins par trois.

Congeler des tissus ovariens pour retarder l'arrivée de la ménopause
La procédure consiste à prélever un échantillon de tissu ovarien qui est ensuite congelé pour le garder intact. Puis, à l'arrivée de la ménopause , le tissu est réimplanté afin de compenser le niveau d'hormones en baisse.

Ça change énormément de choses. Leurs résultats démontrent qu'un composant nommé "β-amyloid 42" pouvait leur permettre d'identifier les chances de développer une démence, y compris la maladie d'Alzheimer. "Car aujourd'hui, si les traitements ne marchent pas, c'est parce qu'on les donne trop tard", affirme à LCI Olivier de la Doucette, de la Fondation pour la recherche sur Alzheimer.

Donc, il faut vraiment prévenir toute la neurodégénérescence, et ça, ça doit se faire des années avant. À ce stade, le cerveau du patient est déjà trop abîmé pour que le traitement soit efficace. "On est surtout en train de se rapprocher de cet outil absolument essentiel qu'est le diagnostic précoce". On est très loin d'avoir la technologie suffisante pour guérir la maladie d'Alzheimer une fois diagnostiquée, conclut la Pre Girouard. "Nous pourrions potentiellement examiner des milliers de personnes par mois s'est réjoui Randall Bateman, un des auteurs de l'étude et professeur en neurologie. Cela nous permettra de trouver un traitement plus rapidement et d'avoir un énorme impact sur le coût de la maladie, ainsi que sur la souffrance qu'elle engendre".

Un nouveau test sanguin pour détecter la maladie d'Alzheimer