Jeudi, 29 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Trump critique Macron pour les "signaux contradictoires" envoyés à l’Iran

Trump critique Macron pour les "signaux contradictoires" envoyés à l’Iran

09 Août 2019

"L'Iran affronte de graves problèmes financiers", écrit le chef de l'Etat américain sur son compte Twitter.

Selon la presse, le président français, Emmanuel Macron, aurait proposé à son homologue iranien, cheik Hassan Rohani, de rencontrer le président Donald Trump lors du sommet du G7 de Biarritz, fin août. Je sais qu'Emmanuel est bon, comme tout le monde, mais personne ne doit parler en notre nom. Les États-Unis, et seulement les États-Unis eux-mêmes, personne n'est autorisé de quelque manière que ce soit, ni par le biais d'un forum, de nous représenter!

Nouveau petit coup de chaud dans les relations entre Donald Trump et Emmanuel Macron.

Vers une opération pour Leroy Sané — Manchester City
Un coup dur qui pourrait mettre un terme définitif à ses envies de départ au Bayern Munich. Terrible rebondissement en vue pour Leroy Sané .

Quelques semaines après s'en être pris à la taxe Gafa décidée par la France, le président américain n'aime visiblement pas que son homologue français s'immisce dans le dossier iranien et veuille y jouer les médiateurs. "Ils veulent désespérément parler aux États-Unis, mais reçoivent des messages contradictoires de la part de tous ceux qui prétendent nous représenter, parmi lesquels le président français Macron", a-t-il ajouté. L'Elysée avait alors précisé que, depuis son lieu de villégiature, le président français restait " en contact " avec ses homologues américain et iranien.

A noter également qu'Emmanuel Bonne, le conseiller diplomatique d'Emmanuel Macron, s'était rendu à Téhéran en juin et y est retourné les 9 et 10 juillet dernier.

French President Emmanuel Macron (L) looks on as U.S. President Donald Trump flicks a bit of lint off his jacket during their meeting in the Oval Office following the official arrival ceremony for Macron at the White House in Washington, U.S., April 24, 2018. Hormis la France, qui veut sauver l'accord censé empêcher l'Iran de fabriquer la bombe atomique, d'autres pays ont aussi joué la carte de la diplomatie à Téhéran pour réduire les tensions avec Washington. "Elle respecte sa signature, comme le font les autres parties de l'accord, à l'exception des États-Unis, et elle demande fermement à l'Iran de revenir à la conformité de ses obligations".

Trump critique Macron pour les