Jeudi, 22 Août 2019
Dernières nouvelles
Principale » Enquête ouverte après la fausse couche d'une femme en garde à vue

Enquête ouverte après la fausse couche d'une femme en garde à vue

09 Août 2019

L'histoire début mardi après midi, cette femme est interpellée après l'agression d'un couple dans la rue, selon la police. Elle refuse d'être placée en cellule de garde à vue au commissariat du XIIe arrondissement, elle se débat et les agents interviennent pour la maîtriser. Après avoir indiqué qu'elle était enceinte, elle se serait plainte de douleurs.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a demandé immédiatement la suspension provisoire d'un policier en attendant les conclusions de l'enquête, selon Beauvau. Les fonctionnaires ont ensuite appelé un médecin et elle a été hospitalisée. Elle est conduite à l'hôpital mais elle fait une fausse couche.

Il reçoit plus de 32 000$ après qu'on l'eut circoncis par erreur
Le " Daily Star " raconte que ce retraité était soigné au Leicester Royal Infirmary pour un problème de vessie. Ils m'ont dit qu'ils ne pouvaient pas me renvoyer dans la salle et qu'ils devaient me parler", se souvient-il.

Une plainte a été déposée mercredi, précise une source policière. Une enquête a été ouverte par l'IGPN mais faire le jour sur une affaire encore floue survenue mardi. Le parquet de Paris a confirmé avoir confié à "la police des polices" cette enquête pour "violences volontaires sur personne en état de grossesse en réunion par personne dépositaire de l'autorité publique".

Enquête ouverte après la fausse couche d'une femme en garde à vue