Jeudi, 12 Décembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » La Turquie s’apprête à lancer une offensive contre une milice kurde

La Turquie s’apprête à lancer une offensive contre une milice kurde

08 Août 2019

Il a affirmé que les opérations lancées par Ankara contre la milice kurde syrienne YPG, soutenue par Washington, entreraient dans "une nouvelle phase très bientôt".

Le chef de l'Etat turc, qui brandissait cette menace depuis des mois, a précisé qu'il avait averti la Russie, qui soutient le président syrien Bachar al Assad, et les Etats-Unis, qui se sont appuyés sur les Kurdes pour combattre le groupe djihadiste Etat islamique (EI), de l'imminence de cette offensive. En janvier, alors qu'une telle offensive paraissait imminente, Washington avait proposé à Ankara de créer une "zone de sécurité" séparant la frontière turque des positions des YPG en Syrie.

Des responsables militaires américains se trouvaient, mardi, à Ankara pour tenter de parvenir à un accord au lendemain de discussions infructueuses.

Les États-Unis s'opposeraient à toute offensive turque contre les milices kurdes, dans le nord-est de la Syrie.

Ces derniers jours, la Turquie a plusieurs fois affirmé que si les propositions américaines n'étaient pas "satisfaisantes", elle lancerait une opération en Syrie pour mettre en place cette "zone de sécurité" de façon unilatérale.

Le 19 décembre, le président américain Donald Trump a annoncé le retrait des forces américaines qui luttent dans le nord-est de la Syrie contre les jihadistes aux côtés des FDS.

Nouvelles accusations contre le chanteur R. Kelly, inculpé pour sollicitation de mineure
Kelly est accusé d'avoir payé une mineure pour qu'elle exécute un strip-tease et une danse devant lui, ainsi que de prostitution. Si aucun rapport sexuel n'a eu lieu entre le chanteur de 52 ans et la jeune femme, les autorités parlent d'un contact sexuel.

Au sujet des négociations en cours sur la création d'une "zone de sécurité", M. Esper a indiqué que Washington tentait de "trouver (avec les Turcs) un arrangement qui réponde à leurs inquiétudes", évoquant des "progrès" sur "certains des points les plus importants". "Si nous ne faisons pas aujourd'hui ce qui est nécessaire, nous serons contraints de le faire demain en payant un plus lourd tribut", a-t-il ajouté lors d'une conférence retransmise à la télévision.

En Syrie, la Turquie pousse encore et toujours son agenda qui consiste à empêcher la constitution d'un Kurdistan syrien - même embryonnaire - à sa frontière.

"Assécher le marécage du terrorisme dans le nord de la Syrie est notre principale priorité", a insisté M. Erdogan mardi.

Pour Aldar Khalil, "Erdogan est sérieux et lancera une attaque à la première occasion" dans le nord-est du pays en guerre, où les Kurdes ont instauré une autonomie fragile.

Syrienne Démocratique des Forces armées (SDF), dont les kurdes YPG Milice appartient de contrôler le Nord de la Syrie depuis quatre Ans, et les états-UNIS prend en charge.

- quelle largueur pour cette zone tampon? Les responsables turcs ont déclaré que toute "zone de sécurité " devrait être sous le contrôle d'Ankara et que les YPG devaient être éloignées de la région.

La Turquie s’apprête à lancer une offensive contre une milice kurde