Lundi, 28 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Google va proposer des moteurs de recherche supplémentaires — Android en Europe

Google va proposer des moteurs de recherche supplémentaires — Android en Europe

05 Août 2019

Google, bien sûr, apparaîtra également comme un choix à l'écran, mais la liste des fournisseurs sera classée de manière aléatoire. Sa mise en service est prévue début 2020. Une nouvelle démonstration avec sa sanction et amende record à 4,43 milliards d'euros de la Commission européenne pour abus de position dominante avec Android. À compter de 2020, les smartphones et tablettes sous Android vendus en Europe - et sur lesquels Google Search a été préinstallé - devront afficher un écran spécifique permettant à l'utilisateur de choisir le moteur qu'il souhaite employer. Google explique qu'il utilisera " une enchère au premier prix à enchère fermée [vente aux enchères à l'aveugle] pour sélectionner les autres moteurs de recherche qui apparaîtront sur l'écran de sélection ".

Afin d'être listé sur cet écran de choix... La stratégie de Google est d'ici de dire que les trois moteurs de recherche qui auront atteint le plus enchérit tout en ayant atteint le minimum requis par installation remporteront la compétition pour chaque pays. Ils sont détaillés sur cette page.

Les fournisseurs de moteurs de recherche seront autorisés à enchérir dans les enchères pour gagner une place sur les écrans des utilisateurs, ainsi que Google, pour devenir le moteur de recherche par défaut de l'appareil sur l'écran d'accueil Android ainsi que sur le navigateur Chrome.

Les moteurs de recherche retenus seront connus le 31 octobre. Ce système permettra à la firme de Mountain View dempocher un joli bonus "en offrant plus de visibilité à ses concurrents et en donnant le choix aux utilisateurs". " En omettant toutefois de dire qu'au final, cela fait aussi payer ses concurrents pour ses pratiques passées qui ont été sanctionnées".

Saïd rejoint le TFC (officiel) — Toulouse
Cette signature anticipe le départ probable de Yaya Sanogo et surtout celui possible de Max-Alain Gradel. Les deux clubs ont trouvé un accord compris entre 7.5 et 8 millions d'euros.

Pour déterminer ces trois moteurs supplémentaires, Google organise à présent des enchères. Le fameux prix pour l'investissement de Google dans le système d'exploitation Android? L'application de recherche dédiée sera aussi installée. Une appréciation que ne partage pas Mr Eric Leandri de Qwant qui a confié à Bloomberg que cette méthode était pour lui de "l'abus de position dominante ".

" La décision de la Commission européenne doit profiter aux consommateurs européens en assurant les conditions d'une liberté de choix qui repose sur les mérites intrinsèques de chaque moteur et les attentes des citoyens, notamment en matière de protection des données personnelles, et non sur leur capacité à financer Google ou à être financé par lui". Le pool de fournisseurs admissibles comprendra ceux qui ont demandé à participer à l'écran de choix, mais qui n'ont cependant pas soumis d'offres.

Pour expliciter ce dernier point du financement par Google, Qwant note que " le processus d'enchères envisagé serait ouvert à de prétendus moteurs de recherche qui tirent leurs résultats et leurs revenus de Google.

Google va proposer des moteurs de recherche supplémentaires — Android en Europe