Mercredi, 21 Août 2019
Dernières nouvelles
Principale » La Corée du Nord tire de nouveaux projectiles de courte portée

La Corée du Nord tire de nouveaux projectiles de courte portée

02 Août 2019

La Corée du Nord a tiré tôt vendredi des projectiles non identifiés de courte portée, a annoncé l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant l'état-major de l'armée sud-coréenne.

Pour Harry Kazianis, spécialiste des questions de défense au centre de réflexion conservateur Center for the National Interest, le dernier tir de missiles constitue de la part de la Corée du Nord une mise en garde aux alliés sud-coréens et américains de cesser les exercices militaires conjoints "ou alors nous allons continuer de montrer nos propres capacités militaires offensives et accroître doucement les tensions avec le temps". Les missiles ont été lancés à l'aube depuis la péninsule de Hodo sur la côte Est de la Corée du Nord, a précisé ce responsable, ajoutant qu'il s'attendait "d'autres éventuels tirs".

Il s'agissait alors des premiers essais de missiles depuis la rencontre historique en juin entre Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un dans la Zone démilitarisée (DMZ) entre les deux Corées.

Le président américain avait déjà déclaré en mai après des tirs nord-coréens que les missiles de courte portée étaient "quelque chose de très standard" et qu'il ne considérait pas cela "comme une rupture dans la relation de confiance" avec Pyongyang.

La France va accueillir 30 "réfugiés" du Gregoretti
Selon son ministère, plus de 3.700 migrants sont arrivés cette année sur les côtes italiennes, dont 950 en juillet. Avant de donner son accord, Paris a "exigé que l'Italie elle-même accueille" certains de ces migrants.

Mais cet engagement ne s'est pas concrétisé et Pyongyang a averti récemment que le processus pourrait échouer si des manœuvres militaires communes entre Washington et Séoul se déroulaient comme prévu au mois d'août en Corée du Sud.

L'administration américaine n'a pas encore de précision sur le nombre de projectiles lancés mais Donald Trump a déclaré que ça ne lui posait "pas de problème".

"Juste avant l'annonce de ces nouveaux tirs nord-coréens, le président américain Donald Trump avait assuré que les récents tirs de missiles par la Corée du Nord ne lui posaient " pas de problème ". "Nous ne nous sommes jamais accordés (avec la Corée du Nord) sur les missiles de courte portée".

Près de 30 000 soldats américains sont déployés en Corée du Sud. Le Nord les considère comme la répétition générale d'une invasion de son territoire.

La Corée du Nord tire de nouveaux projectiles de courte portée