Mercredi, 21 Août 2019
Dernières nouvelles
Principale » Commerce mondial : Trump relance la guerre commerciale contre Pékin - Monde

Commerce mondial : Trump relance la guerre commerciale contre Pékin - Monde

02 Août 2019

Le président américain a annoncé son intention de frapper d'une taxe de 10% les 300 milliards de dollars d'importations chinoises qui n'étaient pas encore soumis à ce régime, à compter du 1er septembre.

Cette annonce a fait l'effet d'une bombe sur les marchés: le pétrole a terminé en recul de près de 8 % à New York et les principaux indices boursiers à Wall Street ont fini dans le rouge.

Washington impose à l'heure actuelle des taxes douanières supplémentaires de 25% sur 250 milliards de biens chinois.

Pour autant, Donald Trump, qui est reparti en campagne et n'a cessé de souffler le chaud et le froid dans ce conflit, affirme que les discussions vont se poursuivre comme prévu.

Cette annonce inattendue du président américain survient alors que les négociateurs américains et chinois viennent de reprendre leurs discussions cette semaine à Shanghai.

Dans une série de tweets, le président américain a précisé que son administration allait infliger "de petits droits de douane supplémentaires de 10% sur les 300 milliards de dollars" d'importations chinoises jusque-là épargnées.

Trump justifie cette décision en indiquant que Pékin n'aurait pas respecté deux engagements, soit d'acheter massivement des produits agricoles américains et de cesser ses ventes de Fentanyl, un opiacé qui fait des ravages aux États-Unis. Les deux parties avaient fait état de discussions "productives" pour tenter de mettre fin à une guerre commerciale déclenchée il y a un peu plus d'un an par le président américain pour forcer Pékin à s'asseoir à la table de négociation. Le président américain a pourtant assuré que les " discussions commerciales se poursuivent " entre les deux pays.

"On ne l'a pas vu venir", observe Gregori Volokhine, de Meeschaert Financial Services.

Mort de Steve : des gendarmes accusés d'avoir posté des messages moqueurs
Le député Eric Coquerel ( France Insoumise ) a réitéré mardi la demande de commission d'enquête parlementaire de son parti. Environ 150 personnes se sont rassemblées mardi soir à l'extrémité de l'île de Nantes, où a été découvert le corps.

Mais avec son annonce, le Président fait aussi, selon lui, "un pied de nez à la Fed", qui a abaissé les taux d'intérêt mercredi 31 juillet d'un quart de point et a prévenu que cela ne signifiait pas forcément que l'institution abordait ainsi "un long cycle" de baisses.

"Pour que la Fed fasse ce que Trump voudrait, qu'elle adopte une politique extrêmement accommodante, il faudrait que la guerre commerciale s'envenime. Cela n'inclut pas les 250 milliards de dollars déjà tarifés à 25% ", a tweeté Trump.

Jusqu'alors l'administration américaine avait épargné les biens de consommation courante si bien que l'économie américaine, tirée par la consommation des ménages, est restée relativement à l'abri de la guerre commerciale.

Mais la perspective de droits de douane affectant tous les biens a provoqué la stupeur des marchés.

Certaines sociétés spécialisées dans la distribution de biens de consommation ont été touchées de plein fouet, le vendeur de produits électroniques Best Buy dégringolant par exemple de 7,67%, la chaîne de grands magasins Macys chutant de 5,37% et le vendeur de vêtements Gap plongeant de 6,51%.

Mais "ces 10% de tarifs supplémentaires vont directement atteindre le consommateur américain", avertit Gregori Volokhine. Le président "joue avec le feu", conclut-il.

Donald Trump s'est lancé dans une guerre tarifaire contre la Chine pour obtenir des autorités chinoises qu'elles mettent fin aux subventions massives d'État, au transfert forcé de technologies ou encore au vol de la propriété intellectuelle.

Commerce mondial : Trump relance la guerre commerciale contre Pékin - Monde