Mercredi, 21 Août 2019
Dernières nouvelles
Principale » Prime à la conversion, électricité, gaz : ce qui change au 1er août

Prime à la conversion, électricité, gaz : ce qui change au 1er août

31 Juillet 2019

Qui dit changement de mois, dit nouvelles mesures. Le mois d'août n'échappe pas à cette règle.

Après une hausse de 6,8 % au 1er juin, le prix de l'électricité va continuer de grimper. Cette hausse est due à une hausse du coût d'entretien des infrastructures.

Prix qui avaient déjà fortement chuté en juin et juillet dernier. Des arguments rejetés mi-juillet par la juridiction suprême.

Le prix du gaz naturel connaît une évolution inverse à celle de l'électricité.

La mannequin belge Jade Foret se sépare du millionnaire Arnaud Lagardère
Nous somme très loin d'une séparation . " Un message illustré d'une photo d'un document spécifiant que cette dernière est " épouse de Arnaud Lagardère ".

Les prix vont baisser de 0,5% pour les 4,5 millions de foyers qui profitent des tarifs réglementés de vente du gaz appliqué par Engie. Cette tendance est le fruit de plusieurs facteurs. Le nouveau mode de calcul défini par le gouvernement est aussi en cause. Dans le détail, il s'agit d'une baisse de 0,1% pour les clients utilisant le gaz pour la cuisson, 0,3% pour ceux qui en font un double usage (cuisson et eau chaude), et 0,6% pour les foyers se chauffant au gaz. 39% des consommateurs reliés au gaz sont encore concernés par le tarif réglementé, qui doit disparaître d'ici 2023.

L'allocation de rentrée scolaire (ARS), qui aide les parents aux revenus modestes à payer cartables et autres fournitures, sera versée à environ 3 millions de familles le 20 août. Au-delà de 13 489 euros, on ne pourra pas en bénéficier. En effet, à partir du 1er août, les conditions daccessibilité se durcissent concernant les critères de revenu mais aussi les véhicules éligibles. "Leur stationnement " est interdit et considéré comme gênant " sur tous les trottoirs, les aires piétonnes, et la chaussée de toutes les rues " à l'exception des emplacements matérialisés dédiés au stationnement payant et au stationnement des deux-roues motorisés ". Parmi elles, la fameuse prime à la conversion qui fait peau neuve, avec une diminution de son montant. Afin de ne pas se ruiner, le dispositif a été modifié par l'État. Les véhicules acquis devront afficher des émissions de CO2 inférieures à 117 grammes par kilomètre, contre un plafond de 122 grammes jusqu'à présent. De plus, les modèles à plus de 60 000 euros ne bénéficient plus de cette prime. Les modèles Crit'Air 1 et Crit'Air 2 immatriculés après le 1er septembre 2019 donnent lieu à une prime de 1500 euros, voire 3000 euros pour les ménages modestes. Désormais, le revenu fiscal de référence (RFR) qui figure sur votre avis d'imposition est pris en compte.

En revanche, les conditions et le montant de la prime de 2 500 euros perdure pour l'achat d'un véhicule électrique ne changent pas. La prime pourra être doublée pour les ménages les plus modestes ou habitant loin de leur travail.

Prime à la conversion, électricité, gaz : ce qui change au 1er août