Mardi, 28 Janvier 2020
Dernières nouvelles
Principale » Trump défend et renouvelle ses attaques contre Baltimore et un élu noir

Trump défend et renouvelle ses attaques contre Baltimore et un élu noir

28 Juillet 2019

"Il vaut mieux avoir quelques rats que d'en être un", a pour sa part écrit le journal local Baltimore Sun dans un éditorial au vitriol. Le président américain répondait à la critique faite par ce dernier la semaine passée, lorsqu'il avait accusé le ministre de la Sécurité intérieure Kevin McAleenan d'avoir "embelli la réalité" sur la situation des mineurs détenus dans des centres d'accueil à la frontière avec le Mexique.

Ajoutant qu'"aucun être humain ne voudrait vivre là-bas", Trump a terminé son thread en insinuant que Cummings pourrait être corrompu et volerait de l'argent destiné à être investit dans le district.

Elijah Cummings a vite répondu, également sur Twitter: "M. le président, je rentre chez moi dans mon district chaque jour". C'est mon devoir constitutionnel de superviser le pouvoir exécutif.

La circonscription de M. Cummings couvre une large partie de Baltimore, ville industrielle de 620'000 habitants majoritairement noire.

La BCE prépare une baisse des taux face à une conjoncture dégradée
Plus largement, la BCE devrait aussi présenter à la rentrée nouveau système de taux qui impactera différemment les banques selon leur taille et leur spécialité.

Née à Baltimore, dont son père et son frère ont été maires, la chef des démocrates à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a dénoncé les "attaques racistes" à l'encontre d'Elijah Cummings, "un ardent défenseur au Congrès et dans le pays des droits civiques et de la justice économique". La cité portuaire est minée par les problèmes sociaux, la drogue et la délinquance, malgré des programmes de réhabilitation immobilière et la modernisation du centre-ville.

Avant cela, Viktor Blackwell était aussi revenu sur le choix des mots employés par Donald Trump. "Nous ne laisserons personne salir la ville de Baltimore et son efficace équipe dirigeante, personne". Peuplé en majorité par une population afro-américaine, certains de ses quartiers sont très touchés par la pauvreté, Trump l'a décrit comme un "merdier dégoûtant infesté de rats et de nuisibles".

Rep, Elijah Cummings has been a brutal bully, shouting and screaming at the great men & women of Border Patrol about conditions at the Southern Border, when actually his Baltimore district is FAR WORSE and more dangerous.

Trump défend et renouvelle ses attaques contre Baltimore et un élu noir