Mardi, 22 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » François de Rugy va-t-il redevenir député ?

François de Rugy va-t-il redevenir député ?

18 Juillet 2019

La nomination d'Elisabeth Borne, ex-directrice de la RATP de 2015 à 2017 et ancienne directrice de cabinet de Ségolène Royal au ministère de l'Ecologie en 2014, est "une évidence", a commenté la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye.

Du côté de la droite, on est encore trop occupé à continuer de dénoncer François de Rugy pour réagir sur cette nomination: "C'est ce qu'on appelle le beurre, l'argent du beurre, et le fil à couper le beurre... et la crémière", dénonce la députée LR du Jura Marie-Christine Dalloz sur Franceinfo. "Si l'engagement politique apporte des satisfactions, il charrie aussi des difficultés, des douleurs même parfois, pour celui ou celle qui s'engage évidemment" et pour "l'entourage familial, ma femme et mes enfants, malmenés", a par ailleurs souligné François de Rugy, au coeur d'une polémique depuis dix jours pour, notamment, des "dîners fastueux" organisés à l'Assemblée nationale, comme l'a révélé Mediapart.

Mercato : Que vaut vraiment Benedetto ?
Mais si Dario Benedetto réussit au Vélodrome, tout le monde dira que l'investissement était justifié. Reste donc à trouver un accord entre les deux dirigeants des deux écuries.

Avec le Premier ministre Édouard Philippe, il a "souhaité rappeler l'importance que revêt le respect scrupuleux et strict de la séparation des activités publiques des activités plus privées".

Le ministère de la Transition écologique, déjà plombé par la démission surprise de Nicolas Hulot fin aout 2018, ne pouvait rester vacant trop longtemps, alors que son enjeu politique s'est encore accru avec la montée des Verts aux Européennes. Ce que récuse un ancien ministre, habitué des voitures officielles: " Si Rugy est particulièrement menacé, il prend une voiture avec ses officiers de sécurité, pas le train. "Une ministre des Transports qui a accompagné le déclin des petites lignes et la réduction du fret ferroviaire (et pas uniquement Rungis-Perpignan)". Emmanuel Macron a dit respecter la "décision personnelle" du ministre "pour qu'il puisse se défendre pleinement et librement". "Ils ont invité les ministres à être extrêmement précautionneux et attentionnés vis-à-vis de cette séparation, compte tenu de la confiance que nous accordent nos concitoyens", a-t-elle ajouté lors du compte rendu du conseil des ministres. Adrien Quatennens, critique lui aussi une "faiseuse d'autoroutes et défaiseuse de rails", un choix qui "confirme que l'inconséquence écologique résistera à la démission de François De Rugy".

François de Rugy va-t-il redevenir député ?