Vendredi, 4 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Après avoir démissionné, François de Rugy ciblé par de nouvelles révélations

Après avoir démissionné, François de Rugy ciblé par de nouvelles révélations

17 Juillet 2019

Selon Mediapart et Ouest France, l'ancien ministre de la Transition écologique a eu recours à des véhicules avec chauffeur de la République pour un usage privé.

Le ministre français de la Transition écologique François de Rugy, au centre d'une polémique sur des dépenses excessives, a annoncé avoir présenté sa démission du gouvernement mardi matin, s'estimant victime d'un " lynchage médiatique ". Au bout de 13 mois, donc, François Hollande avait mis fin à ses fonctions après la publication d'une interview dans laquelle elle critiquait le budget 2014 et faisait part de sa "déception" à l'égard du gouvernement.

Edwy Plenel cofondateur et dirigeant de Mediapart a dit avoir envoyé lundi des questions au ministre sur une nouvelle enquête, mise en ligne mardi, à propos de l'utilisation de ses frais professionnels en tant que député.

Dans le contexte sensible des "gilets jaunes", François de Rugy a été en charge de dossiers brûlants, de la feuille de route énergétique française à la suspension de la hausse de la taxe tarbone, en passant par l'économie circulaire.

Bruno Genesio va prendre la tête d'un club de Premier League — Coach
Le Français est très côté outre-manche, surtout après les performances réalisées par Lyon face à Manchester City l'année passée. Libre depuis son départ de l'OL, Bruno Genesio pourrait prendre la succession de Rafael Benitez sur le banc de Newcastle .

Outre la dizaine de repas organisés à l'hôtel de Lassay, M.de Rugy est également soumis à une "inspection" du secrétaire général du gouvernement pour des travaux dans son logement de fonction.

Mediapart affirme aussi que François de Rugy serait locataire d'un appartement à loyer social préférentiel depuis 2016 près de Nantes.

"Toutes les explications du monde ne justifieront pas qu'on ait pu livrer aux chiens l'honneur d'un homme et finalement sa vie, au prix d'un double manquement de ses accusateurs aux lois fondamentales de notre République, celles qui protègent la dignité et la liberté de chacun d'entre nous", avait déclaré François Mitterrand. Il a été "laissé à l'Assemblée nationale" lorsque le couple a quitté le Palais-Bourbon, précise le ministre. Conformément à la loi à l'époque, celui qui était alors député n'était pas imposable sur la totalité de son revenu. Il a enfin bénéficié de crédits d'impôt liés à la garde d'enfant.

Les habitants du quartier du Breil dans la première circonscription nantaise, sont assez dégoûtés par le comportement de leur député qu'ils jugent parfois opportuniste (à cause de ses multiples changements de parti politique) et surtout par cette affaire l'accusant de vivre de façon luxueuse avec l'argent du contribuable.

Après avoir démissionné, François de Rugy ciblé par de nouvelles révélations