Dimanche, 25 Août 2019
Dernières nouvelles
Principale » Grèves en série au premier "Prime Day" d'Amazon

Grèves en série au premier "Prime Day" d'Amazon

16 Juillet 2019

D'où le choix de cette date pour une mobilisation internationale: des débrayages ont eu lieu en Allemagne et dans le Minnesota pour protester contre les conditions de travail et les pratiques salariales dans l'entreprise du milliardaire Jeff Bezos. "Nous créons beaucoup de richesses pour Amazon, mais ils ne nous traitent pas avec le respect et la dignité que nous méritons", a expliqué l'un des grévistes dans un communiqué.

En Europe, "plus de 2000" salariés allemands se sont mobilisés contre "les promos sur le dos des salaires" a déclaré Orhan Akman, du syndicat Verdi, le premier syndicat allemand du secteur tertiaire.

En Pologne, où le conflit social s'est également particulièrement enlisé ces derniers mois, Amazon a annoncé lundi la création de 1000 postes supplémentaires au sein de ses entrepôts et une augmentation du salaire horaire brut pour les nouvelles recrues de 20 zlotys, soit 4,68 euros. Mais pour le site, "c'est encore un nouvel exemple de la volonté accrue du management et des salariés de niveau inférieur de dénoncer leur employeur", et un signe que "la promesse faite par Amazon l'an dernier de payer un salaire minimum de 15 dollars n'est pas suffisante pour contenter ses employés". En France, la mobilisation concerne le site de Lauwin-Planque, dans le nord, avec une mobilisation faible des 2.500 salariés, selon la direction d'Amazon.

James Bond 25 : une actrice de CAPTAIN MARVEL devient la nouvelle 007
Dernièrement, nous avons également appris que Christopher Waltz sera lui aussi de retour dans son rôle d'Ernst Stavro Blofeld . James Bond 25 , qui sera le dernier film de Daniel Craig en 007, est prévu pour le 8 avril 2020.

Des salariés de sept sites allemands d'Amazon étaient en grève ce lundi à l'appel de leur principal syndicat, pour réclamer une amélioration de leurs conditions de travail à l'occasion des journées de super promotions "Prime Day". "Nous avons reçu des informations horrifiantes sur des employés obligés d'uriner dans des bouteilles en plastique faute de pouvoir aller aux toilettes ou sur des femmes enceintes forcées de rester debout et certaines visées par des licenciements", a indiqué le syndicat britannique GMB.

Outre les cadences jugées trop rapides, la surveillance des employés à travers des méthodes contestées de "tracking" (contrôle du temps de travail et des performances) ou la suppression des pauses, les employés d'Amazon Logistics déplorent leurs salaires trop faibles. En marge de cet évènement qui s'annonce très chargé pour les employés d'Amazon, un salarié américain de la multinationale a annoncé au micro de CNBC qu' "Amazon a les moyens de faire tellement plus pour tous ses employés, et nous aimerions voir moins d'emplois physiquement et mentalement fatigants". En 2018, une cinquantaine de grèves ont été organisées par différents syndicats en Europe. En avril, des représentants syndicaux d'une quinzaine de pays s'étaient même retrouvés à Berlin pour coordonner leur action. Ils réclament aussi des conventions collectives de travail pour être un peu plus protégés.

Grèves en série au premier