Dimanche, 25 Août 2019
Dernières nouvelles
Principale » Feuilleton de l'été : Affaire Rugy: une cascade de révélations embarrassantes

Feuilleton de l'été : Affaire Rugy: une cascade de révélations embarrassantes

14 Juillet 2019

Interrogée sur un dîner avec des "lobbyistes" du monde de l'énergie, organisé en mars par François de Rugy et révélé par Ouest-France, Nicole Klein confirme avoir été elle-même "conviée par le secrétaire général" à un dîner le 20 mars, "avec Marc Teyssier d'Orfeuil, lobbyiste des véhicules écolo, avant d'être écartée de ce dîner par François de Rugy".

Le ministre, qui s'est efforcé de justifier ces dépenses point par point, a dit voir dans les photos des dîners "une personne qui règle des comptes avec (sa) femme" et qualifié de "mensonge" une autre information du Parisien selon laquelle son épouse Séverine de Rugy, journaliste au magazine Gala, aurait acheté avec l'argent de l'Assemblée un sèche-cheveu doré à la feuille d'or, pour 499 euros.

Jeudi soir, le ministre s'est retrouvé empêtré dans une nouvelle affaire révélée par Mediapart, celle de la location d'un appartement près de Nantes (ouest) et qui serait "à loyer social préférentiel". Et il s'est engagé à " rembourser chaque euro contesté " après les révélations de Mediapart sur des dîners fastueux.

En difficulté après des révélations médiatiques en série sur son train de vie, François de Rugy sera bien présent, dimanche, aux célébrations du 14-Juillet.

L'entretien de Neymar (PSG) ne sera diffusé que lundi — Brésil
Nous n'avons donc pas proposé le joueur à d'autres clubs, " explique dans un premier temps Joorabchian. Mais il semblerait que les Blaugranas jouent un double jeu avec l'international auriverde.

Le ministre a été reçu jeudi près de deux heures par le Premier ministre Edouard Philippe, et assuré avoir reçu mercredi le soutien du président Emmanuel Macron. Au micro de BFMTV, ce vendredi, il s'est défendu, indiquant " n'avoir pas de raison de démissionner ".

La préfète Nicole Klein, ex-directrice de cabinet du ministre, a elle donné vendredi une interview cinglante au quotidien Ouest-France, dans laquelle elle l'accuse d'avoir "voulu sauver sa tête en offrant la (sienne)". Un " logement à loyer social préférentiel", selon Mediapart.

Le 11 juillet, un nouvel article de Mediapart concerne des travaux réalisés par le ministre dans son logement de fonction à l'Hôtel de Roquelaure pour un montant de 63.000 euros. Conformément à la loi à l'époque, celui qui était alors député n'était pas imposable sur la totalité de son revenu. Les photos des agapes de François de Rugy et de ses invités choquent parce qu'elles contrastent "avec une situation sociale extrêmement dure, difficile et une attitude du pouvoir en place par rapport à ces mouvements sociaux qui est extrêmement brutale", a-t-il expliqué. Il a enfin bénéficié de crédits d'impôt liés à la garde d'enfant. Au risque de passer pour un mauvais camarade, l'ex-porte parole du gouvernement a martelé sur France 2 que le ministre de l'Ecologie donnait "une image terrible" des hommes politiques.

Feuilleton de l'été : Affaire Rugy: une cascade de révélations embarrassantes