Samedi, 24 Août 2019
Dernières nouvelles
Principale » Vincent Lambert décédé : les avocats des parents dénoncent "un crime d'État"

Vincent Lambert décédé : les avocats des parents dénoncent "un crime d'État"

11 Juillet 2019

La Cour de cassation avait annulé vendredi 28 juin l'arrêt de la cour d'appel de Paris du 31 mai qui ordonnait la reprise des traitements dont bénéficie Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis dix ans dont la situation est devenue le symbole du débat sur la fin de vie en France.

" C'est la mort dans l'âme que nous vous annonçons le rappel à Dieu de notre cher Vincent ", a, de son côté, déclaré David Philippon, demi-frère de Vincent Lambert et opposé, comme ses parents, à l'arrêt des soins vitaux.

Et François Lambert n'a pas caché son soulagement: "C'est ce qu'on attendait depuis des années, on était prêts depuis des années". Après des années de combat judiciaire, les parents de Vincent Lambert, se sont résignés lundi à la mort "inéluctable" de leur fils. "Nous étions préparés à le laisser partir ", a ajouté François Lambert, il a obtenu l'information du médecin traitant de Vincent.

Vincent Lambert, ancien infirmier psychiatrique, avait été victime en 2008 d'un accident de voiture. Il n'aura été tenu aucun compte de la dignité de cet homme handicapé, condamné parce que handicapé.

À Amsterdam, un chef d'œuvre de Rembrandt restauré en public
Il s'agit du travail de recherche et de restauration le plus vaste et le plus complet du chef d'oeuvre de Rembrandt de l'histoire. La peinture a été récemment restaurée après qu'un homme l'ait attaquée avec un couteau en 1975. " Opération Ronde de Nuit ".

La mort de Vincent Lambert est un "crime d'Etat", ont dénoncé les avocats de ses parents, mettant de nouveau en cause le médecin de ce patient en état végétatif depuis près de 11 ans, décédé ce matin au CHU de Reims.

Pour le président du forum européen de la bioéthique, l'affaire Vincent Lambert "laisse la trace d'une souffrance infinie".

Selon eux, "cette faute ignoble ébranle les fondements de notre droit et de notre civilisation" et "rejaillit sur nous tous". "Le moment viendra, au regard du cas de Vincent Lambert, de sensibiliser nos concitoyens à la nécessité de mettre en place les directives anticipées et la désignation d'une personne de confiance ".

Vincent Lambert décédé : les avocats des parents dénoncent