Mardi, 17 Septembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » SANTÉ : "La maladie du soda" ou l’addiction qui vous endommage le foie

SANTÉ : "La maladie du soda" ou l’addiction qui vous endommage le foie

10 Juillet 2019

Une nouvelle étude Inserm met en lumière la dangerosité des sodas sur la santé: même une cannette quotidienne est toxique pour le foie et favorise la maladie du "foie gras". Selon une étude de l'Inserm, dévoilée par Le Parisien, et qui sera présentée ce jeudi à Paris lors d'une conférence internationale sur le foie, boire 33 cl de soda par jour, c'est trop et dangereux pour le foie.

L'abus de sucre entraîne alors une accumulation de graisses dans le foie et donc la stéatose. Une consommation de 33 centilitres de soda par jour, soit l'équivalent d'une canette, est suffisante pour mettre en danger le foie. Mais chez les patients sans ces facteurs de risque métaboliques, le mode de vie est très important.

D'après cette étude, en boire ne serait-ce qu'une petite quantité est mauvais pour le foie.

D'après leurs travaux, la consommation d'une canette de soda de 33cl par jour provoquerait des effets néfastes sur le foie en raison des fortes quantités de sucre qu'elles contiennent.

Loana fière de dévoiler sa silhouette amincie
Enfin pouvoir me sentir femme . "Je ne suis pas parfaite mais pour moi, j'ai enfin gagné ma bataille", conclut-elle. Heu-reu-se! Et épanouie! À 41 ans et après quelques sombres années, Loana est de retour au meilleur de sa forme.

Attention, cependant, à ne pas tout mettre sur le dos des sodas. Elle est causée par une mauvaise alimentation, riche en sucre et en graisse. "Mais la consommation de soda fait souvent partie de ce mode de vie", note le médecin.

Ces résultats, espèrent les scientifiques, permettront une meilleure mise en garde des consommateurs.

Les médecins s'inquiètent depuis déjà de nombreuses années de la montée de la NASH, plus communément appelée "maladie du soda " ou "maladie du foie gras humain ". Interrogé par Franceinfo, le Professeur Serfaty signale par ailleurs que ses patients viennent parfois le voir "à un stade avancé de la maladie, à un stade de cirrhose ou de cancer du foie" alors qu'ils "ne boivent pas d'alcool".

Pour autant, toutes les boissons ne seraient pas à exclure si on prend en compte les propos du professeur Mathurin, chef du service des maladies de l'appareil digestif du CHU de Lille, les sodas lights "n'augmentent pas le risque d'avoir une maladie du foie ".

SANTÉ :