Lundi, 21 Octobre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Trump attaque May, tempête diplomatique entre Washington et Londres

Trump attaque May, tempête diplomatique entre Washington et Londres

09 Juillet 2019

Signées de l'ambassadeur britannique à Washington ou de ses équipes, les missives qualifient le président américain d'"inepte", d'"incompétent" et décrivent une ambiance délétère au sein de la Maison-Blanche.

Le gouvernement a annoncé dimanche l'ouverture d'une enquête.

Le président américain Donald Trump a une nouvelle fois dénoncé ce lundi la gestion du Brexit par la première ministre britannique Theresa May, estimant qu'elle était responsable de la "pagaille" actuelle et se félicitant ouvertement de son prochain départ.

Le porte-parole a ajouté que "rien " ne suggérait que des "acteurs étatiques hostiles " aient été impliqués.

"Il y aura des conséquences graves si et quand nous retrouverons qui est responsable", a-t-il promis, Downing Street soulignant que la "police " pourrait être saisie le cas échéant. Selon la presse, ces fuites visent à discréditer sir Kim Darroch, considéré comme trop proeuropéen pour négocier un accord post-Brexit avec les États-Unis.

Dimanche, Jeremy Hunt lui a apporté son soutien tout en soulignant que ses opinions ne concernaient que lui.

Murray et Serena Williams poursuivent l'aventure — Wimbledon
Le duo franco-britannique a éliminé le duo composé par le Roumain Marius Copil et le Français Ugo Humbert 4-6, 6-1, 6-4, 6-0. La fin de rencontre s'est joué sous le toit couvert pour la première fois au-dessus du court N.1.

"Je suis très critique de la façon dont le Royaume-Uni et la première ministre Theresa May ont géré le Brexit", a tweeté Donald Trump. "L'ambassadeur faisait son travail d'ambassadeur, à savoir donner des rapports francs et des opinions personnelles sur ce qui se passe dans le pays où il travaille, pas les opinions du gouvernement britannique, pas les miennes ". Il lui incombera la mission du divorce avec l'Union européenne mais aussi l'instauration de futures relations commerciales.

"La bonne nouvelle pour le merveilleux Royaume-Uni est qu'ils auront bientôt un nouveau premier ministre", a-t-il encore écrit.

Les fuites peuvent-elles changer les plans de l'imprévisible Donald Trump?

Dans l'un des plus récents télégrammes, sir Kim Darroch remet en question le motif affiché de l'abandon in extremis des frappes sur l'Iran le 21 juin.

Liam Fox, en déplacement cette semaine aux Etats-Unis, s'est voulu rassurant en estimant que ces fuites n'empêchaient pas de "préparer le terrain" pour un futur accord.

Trump attaque May, tempête diplomatique entre Washington et Londres