Mercredi, 17 Juillet 2019
Dernières nouvelles
Principale » Thomas et Bernal satisfaits de la deuxième place d'Ineos — Tour de France

Thomas et Bernal satisfaits de la deuxième place d'Ineos — Tour de France

08 Juillet 2019

Une absence de décision qui semble pour le moment convenir aux deux coureurs particulièrement décontractés ce vendredi lors de la conférence de presse de présentation de l'équipe britannique.

Trois, deux, un, partez.

La formation Ineos du vainqueur sortant Geraint Thomas a pris la deuxième place du chrono par équipes, dimanche, à Bruxelles. Et il aura un lieutenant de choix, en la personne du jeune Colombien Egan Bernal, vainqueur de Paris-Nice et révélation de la dernière Grande Boucle (15ème).

"C'est vrai que quand Chris est là, il nous apporte sa grande expérience". "Au lieu d'avoir quatre coureurs encore présents dans le final en montagne, on en aura trois (NDLR: sans préciser qui était le troisième) ", a ironisé Thomas en faisant allusion au forfait du leader naturel, son compatriote Chris Froome gravement accidenté le 12 juin lors de la course du Dauphiné.

Melania Trump affublée d'une tête de bûche dans sa Slovénie natale
L'œuvre, inauguré vendredi 5 juillet, a été comparé sur les réseaux sociaux à un "épouvantail à oiseaux" . Commandée par un artiste conceptuel américain, Brad Downey , l'œuvre en fait toutefois sourire plus d'un.

Ineos n'est pas du genre à se laisser déstabiliser par un dénivelé positif total de 54.100 mètres. Un triptyque infernal dans une dernière semaine que Romain Bardet, deux fois sur le podium déjà, considère "la plus difficile de ces dernières années ".

Les favoris du Tour du France. Les fans savent que l'occasion est belle, après les forfaits de trois des quatre premiers de l'édition 2018 (Froome, Tom Dumoulin et Primoz Roglic). J'ai vraiment une bonne équipe ici. Première réponse, jeudi, à La Planche des Belles Filles, premier des rendez-vous avec la montagne.

Jakob Fuglsang (Astana), le Danois récent vainqueur du Dauphiné et auteur d'une saison pleine, est un autre homme fort à suivre, parmi une cohorte d'outsiders (Kruiswijk, Uran, Nibali, A. Yates, Porte, D. Martin en sont d'autres).

Thomas et Bernal satisfaits de la deuxième place d'Ineos — Tour de France