Jeudi, 9 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Ses parents annoncent qu'ils ne déposeront plus de recours — Affaire Vincent Lambert

Ses parents annoncent qu'ils ne déposeront plus de recours — Affaire Vincent Lambert

08 Juillet 2019

Cette fois, c'est terminé. Nos avocats ont multiplié ces derniers jours encore les recours et mené d'ultimes actions pour faire respecter le recours suspensif devant l'ONU qui bénéficiait à Vincent. Son épouse Rachel est soutenue par six frères et sœurs et François Lambert, qui entendent mettre fin à cet "acharnement thérapeutique" et affirment que l'ancien infirmier psychiatrique avait pris position en ce sens.

"La mort de Vincent est désormais inéluctable". Elle lui a été imposée à lui comme à nous. "Si nous ne l'acceptons pas, nous ne pouvons que nous résigner dans la douleur, l'incompréhension, mais aussi dans l'espérance", ajoutent ces fervents catholiques. Il n'y a plus rien à faire sinon prier et accompagner notre cher Vincent, dans la dignité et le recueillement. "Vous êtes avec nous tous par la pensée et la prière auprès de Vincent", déclarent-ils.

Après plusieurs rebondissements, l'arrêt des soins de Vincent Lambert, patient en état végétatif depuis 2008 au CHU de Reims, a été entamé depuis mardi 2 juillet, par son médecin Vincent Sanchez. Ce protocole médical prévoit ainsi l'arrêt de l'hydratation et de la nutrition par sonde de Vincent Lambert, ainsi qu'une "sédation profonde et continue".

Une décision que les parents de Vincent Lambert ont vu comme "une folie".

Pourquoi Apple veut changer leur clavier — MacBook
L'occasion de rappeler qu'Apple propose un programme complet de réparation de clavier pour MacBook , MacBook Air et MacBook Pro . L'analyste ajoute que les claviers papillon , en plus de leurs malheurs, étaient coûteux à produire.

Pour Vivianne et Pierre Lambert, on est en train d'assassiner leur fils. Mais après le rejet par le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne d'un nouveau recours en urgence, leurs chances de voir leur requête aboutir s'amenuisent. "On ne peut plus imaginer aujourd'hui arrêter le processus mortel".

"La situation de Vincent s'est dégradée depuis mardi avec des complications".

Selon lui, la menace d'une plainte des parents pour "meurtre avec préméditation" "encourage le médecin à prendre son temps, c'est-à-dire à ne pas être accusé d'une euthanasie"."Et pour ne pas être accusé d'une euthanasie, il faut que ça dure le plus longtemps possible, ce qui est à mon avis franchement sadique", a déploré François Lambert, dénonçant une "loi (qui) laisse beaucoup de marge aux médecins et très peu aux patients".

La famille de Vincent Lambert est déchirée par des années de bataille judiciaire.

Ses parents annoncent qu'ils ne déposeront plus de recours — Affaire Vincent Lambert