Lundi, 16 Septembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Huawei : son OS alternatif serait plus rapide qu'Android

Huawei : son OS alternatif serait plus rapide qu'Android

08 Juillet 2019

Un mal pour un bien, car en développant son propre OS, Huawei prendrait son indépendance du système de Google. En fait, elle prétend pouvoir faire mieux que Google ou Apple en matière de performances du système d'exploitation. Mais il semble que Ren Zhengfei, le fondateur et PDG de Huawei, ne compte pas sur un retour dans la famille Android.

L'homme fort de Huawei a accordé une interview au Financial Times dans laquelle il a tenu un discours bien travaillé.

Répondant à la question de savoir si Ark OS serait plus rapide qu'Android ou macOS d'Apple, M.Ren se montre optimiste: "c'est très probable", lance-t-il avant d'ajouter que pour rivaliser avec Google et Apple, son entreprise manque encore d'"un bon écosystème d'applications". "Ensuite, les 170 pays et régions dans lesquels nous opérons actuellement cesseraient d'acheter nos produits et notre société s'effondrerait", a-t-il déclaré.

Le PDG a également déclaré que les préoccupations de l'administration Trump étaient exagérées et que le gouvernement chinois gérait des sociétés privées telles que Huawei uniquement par le biais de réglementations et de taxes: "La Chine n'intervient jamais dans les opérations commerciales de Huawei". Après ça, qui paierait nos dettes?

Tour de France: suivez la présentation des équipes en direct
Le cortège de 176 coureurs partira de la place Royale vers 17h25 pour se terminer au Fan Park en passant par la place de la Monnaie.

Apple a refusé de déverrouiller une série d'iPhone que les autorités américaines voulaient faire entrer dans le cadre d'enquêtes criminelles. Selon lui, les données appartiennent aux clients, pas à Huawei. Il incombe à l'opérateur de suivre les données des utilisateurs.

Il continue en expliquant que les opérateurs téléphoniques suivent tous les utilisateurs, tout le temps, afin d'être capables de fournir leurs services, mais Huawei, en tant que constructeur, n'a aucun intérêt à faire cela.

Même si fin juin le Président américain a annoncé un assouplissement des restrictions imposées à Huawai, l'entreprise chinoise élabore son propre système d'exploitation au cas où elle ne serait plus autorisée à utiliser Android pour ses appareils. La nature exacte de ce nouveau système d'exploitation reste incertaine, mais le PDG affirme qu'il s'agit d'un système d'exploitation universel compatible avec tout, des smartphones aux switchs.

Huawei : son OS alternatif serait plus rapide qu'Android