Mardi, 17 Septembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Des scientifiques parviennent à rendre le virus invisible chez plusieurs souris — VIH

Des scientifiques parviennent à rendre le virus invisible chez plusieurs souris — VIH

06 Juillet 2019

La National Basketball Association (NBA) et l'Agence française de développement (AFD), ont... Néanmoins, même si le virus du Sida a été éradiqué chez la souris, ce traitement a encore du chemin à faire avant d'être essayé chez l'humain. "Ces données apportent la preuve de concept que l'élimination de ce virus est possible", écrivent-ils en introduction de leur étude publiée début juillet dans Nature Communication.

Cela constitue toutefois un progrès important vers l'éradication du VIH, le virus responsable du sida.

Les chercheurs ont eu d'abord recours à une forme de traitement antirétroviral à libération lente et à action prolongée, dite LASER ART (long-action slow-effective release antiviral therapy), et, dans un second temps, à la technique dite Crispr d'édition génétique. Selon l'un des principaux auteurs de l'étude, cette expérience a permis de démontrer pour la première " que le VIH est une maladie curable ".

Si elle s'avérait transposable à l'homme, cette avancée constituerait un changement radical: l'arsenal thérapeutique contre le VIH repose actuellement sur les antirétroviraux qui, en bloquant diverses étapes du cycle de vie du virus, l'empêchent de se répliquer, évitant ainsi l'apparition de la maladie (le sida, dernier stade de l'infection par le VIH).

Spider Man Far From Home : Rencontre avec l'équipe du film
Spider-Man est de retour sur nos écrans de cinéma depuis mercredi. " Il y avait un tas d'acteurs en lice, et j'étais l'un deux ". Au cours de cette bataille Mysterio , un personnage original interprété par Jake Gyllenhaal , lui vient en aide.

Sauf dans de rares cas où le virus développe des résistances, ces traitements fonctionnent très bien.

Les chercheurs ont commencé par constituer quatre groupes de souris (entre 6 et 10 animaux) préalablement infectées par le VIH de type 1 (il existe plusieurs types de virus). Au point que les personnes séropositives qui prennent correctement leur traitement ne sont plus contaminantes. Mais une fois les antirétroviraux mis de côté, le VIH se réplique et la transmission est de nouveau aux goûts du jour.

Une fois les techniques appliquées, les chercheurs ont dû effectuer des tests dans le sang, le tissu lymphatique, le cerveau et la moelle épinière, afin de vérifier que toute trace du virus avait été éliminée. Testé sur des souris, ce traitement s'est avéré concluant à 100% chez environ un tiers des sujets observés.

Des scientifiques parviennent à rendre le virus invisible chez plusieurs souris — VIH