Mercredi, 17 Juillet 2019
Dernières nouvelles
Principale » Vincent Lambert: nouvel arrêt des traitements à compter de mardi

Vincent Lambert: nouvel arrêt des traitements à compter de mardi

02 Juillet 2019

Cet arrêt de la Cour de cassation a ainsi rouvert la voie à l'application de la décision du Conseil d'État daté du 24 avril dernier, qui validait la décision collégiale des médecins d'arrêter les soins de Vincent Lambert.

A l'initiative de l'ECLJ, cette conférence fut consacrée à la problématique juridique entourant la situation de M. Vincent Lambert, et plus particulièrement aux aspects internationaux de cette affaire.

"Vincent n'est pas en fin de vie, Vincent n'est pas un légume", a-t-elle martelé, indiquant être venue à l'ONU pour y réclamer un "secours".

L'arrêt des traitements de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans, reprend aujourd'hui, a annoncé, mardi 2 juillet, le médecin du CHU de Reims à la famille, a-t-on appris de sources concordantes.

Le DJ franco-israélien DJ Perplex tué par balles au Mexique
Il s'agit d'un homme de 45 ans, de nationalité israélienne , qui était vraisemblablement le DJ de la fête. Mexico était pour lui "son endroit préféré dans le monde", écrivait-il sur sa page Facebook.

Vendredi, la Cour de cassation avait ouvert la voie à un nouvel arrêt de l'alimentation et de l'hydratation maintenant en vie Vincent Lambert, " point final " de cette affaire selon l'avocat de son épouse, qui se bat pour qu'il puisse mourir. "La France nous a dit trois jours plus tard 'nous n'appliquerons pas ces mesures provisoires'".

Cette convention figure parmi les plus largement ratifiées: 179 Etats parties sur les 193 Etats membres de l'ONU.

Saisie par les parents de Vincent Lambert, la cour avait décidé d'interrompre la procédure d'arrêt des traitements initiée le jour-même au CHU de Reims, au motif d'une inadéquation avec la charte du Comité des droits des personnes handicapées (CDPH) de l'ONU - dont la France est signataire. Les avocats des parents ont annoncé vendredi qu'ils porteraient plainte pour " meurtre avec préméditation " contre le médecin qui ordonnerait un arrêt du traitement. Si elle n'a pas souhaité commenter la présence de Vivianne Lambert à l'ONU, Rachel Lambert explique ne pas avoir changé d'avis: " Il y a eu pas mal de deuil à faire et effectivement il restera le deuil de son corps, mais la position est de le voir enfin enfin en homme libre.

Mais c'est parce qu'ils affirment que des signes d'un faible état de conscience persistent que les parents de Vincent considèrent leur fils comme handicapé plutôt qu'en état végétatif. Viviane Lambert s'exprimait lors d'une table ronde organisée en marge de la 41e session du Conseil des droits de l'homme à Genève, par une ONG basée à Strasbourg, le Centre européen pour le droit et la justice.

Vincent Lambert: nouvel arrêt des traitements à compter de mardi