Vendredi, 23 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Pourquoi la NASA veut découvrir Titan, plus grande lune de Saturne

Pourquoi la NASA veut découvrir Titan, plus grande lune de Saturne

01 Juillet 2019

Dans le cadre de ses missions d'exploration du système solaire sous l'égide du programme New Frontiers, la Nasa a sélectionné la mission Dragonfly.

La mission décollera en 2026 pour un atterrissage prévu en 2034.

Selon Elizabeth Turtle, chercheuse participant à la mission Dragonfly : "Ces ingrédients, indispensables au développement de la vie telle que nous la connaissons, se trouvent à la surface de Titan, et Dragonfly est spécialement conçu pour les étudier ". Ce sera la première fois qu'un appareil butinera sur un autre astre.

Le but: trouver des traces de vie ancienne, pour comprendre comment la vie a commencé.

YouTube permet de masquer des chaines dans les recommandations
La première nouveauté rendra plus simple la découverte de nouvelles vidéos via la page d'accueil et dans le fil de lecture. Certes, les choix ne sont peut-être pas toujours très pertinents, mais au moins, vous saurez pourquoi YouTube le pensait.

Dragonfly va effectuer des mesures en vol et se posera pour explorer les divers sites choisis à la recherche de processus chimiques prébiotiques communs à Titan et à la Terre. Alors que Dragonfly volera 175 km en moins de trois ans, Curiosity, lui, n'a parcouru que 20 km en sept ans. Rappelons qu'un petit hélicoptère de la Nasa - Mars Helicopter Scout - se prépare à voler sur Mars en 2021 avec la mission Mars 2020. Ce gaz à 90 % d'origine organique est soupçonné d'être un vestige du vivant.

Comme la Terre, Titan possède une atmosphère composée en grande partie d'azote ainsi que des océans et des lacs en surface, mais à la différence de la planète bleue, ces vastes étendues ne sont pas faites d'eau mais de méthane, rendu liquide par la température glaciale. Le drone Dragonfly aura un parcours bien rempli, effectué en "bonds" d'environ 9 km: il se posera notamment à plusieurs endroits pour prélever des échantillons, des dunes équatoriales de Shangri-La - qui ressemblent aux dunes linéaires de Namibie -, au cratère de Selk, où se trouverait de l'eau à l'état liquide et des substances organiques, des molécules complexes qui contiennent du carbone, combinées avec de l'hydrogène, de l'oxygène et de l'azote, des éléments essentiels à l'apparition de la vie.

Pour sa part, le patron de la NASA, Jim Bridenstine, a indiqué: " Nous rendre dans ce monde océanique pourrait révolutionner ce que nous savons de la vie dans l'univers ".

Pourquoi la NASA veut découvrir Titan, plus grande lune de Saturne