Lundi, 21 Octobre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Carrefour cède ses activités et quitte la Chine

Carrefour cède ses activités et quitte la Chine

24 Juin 2019

Le groupe Carrefour veut se désengager de Chine. "Le prix pour l'acquisition de 80% des titres de Carrefour Chine est de 4,8 milliards de renminbi, soit 620 millions d'euros, " et valorise au total Carrefour Chine pour 1,4 milliard d'euros, a fait savoir le groupe dans un communiqué. Il prévoit de boucler l'opération d'ici la fin de l'année. Le géant français, qui est actuellement en phase de restructuration en France et à l'étranger, ne conservera que 20% du nouvel ensemble.

L'accord conclu avec Suning.com prévoit par ailleurs diverses modalités et "fenêtres" au cours des quatre prochaines années pour céder au groupe chinois cette participation résiduelle de 20% détenue par Carrefour.

Turquie : le candidat d'Erdogan concède sa défaite à l'élection d'Istanbul
Dans la foulée de ces déclarations, Ekrem Imamoglu a estimé que sa victoire marquait "un nouveau début pour la Turquie ". Imamoglu, 49 ans, confirme ainsi sa victoire obtenue lors du premier scrutin qui avait eu lieu le 31 mars.

Présent en Chine depuis 1995 (un marché prometteur mais compliqué), Carrefour Chine opère un réseau de 210 hypermarchés et 24 magasins de proximité et a généré en 2018 un chiffre d'affaires de 3,6 milliards d'euros (28,5 milliards de RMB) et un EBITDA de 66 millions d'euros (516 millions de RMB).

Suning.com est un leader de la distribution en Chine qui opère un réseau de plus de 8 881 magasins dans plus de 700 villes ainsi que la 3ème plateforme de e-commerce B2C du pays. Des efforts insuffisants pour Carrefour qui n'a jamais réussi à redresser durablement sa rentabilité en Chine. Pour tenter de redresser la barre, le groupe français avait engagé un plan de redressement en 2017.