Mardi, 22 Septembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Liste noire: réunion cruciale du groupe GAFI aujourd'hui

Liste noire: réunion cruciale du groupe GAFI aujourd'hui

23 Juin 2019

Créé en 1989, le GAFI (FATF en anglais) -qui compte 38 pays membres- a pour objectif d'assainir le système financier international en incitant à adopter des législations contre le blanchiment d'argent et le financement du "terrorisme".

"L'annonce de sortie de la Tunisie de la liste noire du GAFI est le fruit de l'appui politique et d'un travail de collaboration entre toutes les parties prenantes".

Ordre du jour, examiner le dossier de la Tunisie et la possibilité de la faire sortir de la liste des pays fortement exposées au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme. "La démocratie nécessite une transparence financière et une forte administration".

Défiant Trump, le Sénat américain bloque une vente d'armes à Ryad - International
Le Royaume Uni a également annoncé jeudi la suspension de ventes d'armes à l'Arabie Saoudite pouvant être utilisées au Yémen . Plusieurs ONG ont appelé la France, qui refuse jusqu'ici de suspendre ses contrats avec Ryad, à suivre les pas de Londres.

Déjà en février, le GAFI avait indiqué que "si d'ici juin 2019, l'Iran n'adoptait pas le reste de la législation en conformité avec les normes du GAFI, celui-ci exigerait un renforcement du contrôle" des institutions financières.

Lors d'un point de presse ayant lieu ce matin au siège de la BCT, M. Abassi a souligné que le groupe d'action financière (GAFI) a conclu, lors d'une réunion tenue, jeudi, aux Etats Unis, que la Tunisie ait accompli son plan d'action visant à lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, précisant que le GAFI effectuera une visite vers la mi-septembre prochaine pour s'assurer de la mise en œuvre de ce plan.

En février dernier, le GAFI avait demandé à la Tunisie de présenter un 5ème rapport sur l'exécution du plan d'action de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, adopté en novembre 2017, au plus tard au cours du mois d'avril 2019. Cela garantirait, selon Lotfi Hachicha, secrétaire général de la Commission nationale des analyses financières (CTAF), l'effectivité des réformes et le re-rating de la Tunisie.

Liste noire: réunion cruciale du groupe GAFI aujourd'hui