Mercredi, 29 Janvier 2020
Dernières nouvelles
Principale » Tokyo appelle l'Iran à jouer un rôle "constructif" au Moyen-Orient

Tokyo appelle l'Iran à jouer un rôle "constructif" au Moyen-Orient

14 Juin 2019

Le président iranien a déclaré voir dans " l'intérêt du Japon à continuer d'acheter du pétrole à l'Iran et résoudre les questions financières " sur lesquelles butte Téhéran à cause des sanctions américaines, la " garantie " d'une amélioration à venir des relations déjà bonnes entre les deux pays.

" Les achats de pétrole [à l'Iran relèvent] de la décision de sociétés privées".

"Si nous constatons des tensions, la guerre économique menée par les États-Unis contre la nation iranienne est à l'origine de ce qui se passe. Chaque fois que cette guerre cessera, nous assisterons à des développements très positifs dans la région et dans le monde", a déclaré M. Rouhani.

Les sanctions américaines imposées après son retrait de l'accord nucléaire ont plongé les ventes de pétrole de l'Iran, notamment au Japon, qui a reçu ses dernières cargaisons de pétrole iranien plus tôt ce printemps.

L'économie nippone est très dépendante du pétrole du Golfe et Tokyo attache historiquement une grande importance à la stabilité des approvisionnements. Les États-Unis ont également augmenté le nombre de leurs troupes et leur nombre de navires à proximité de l'Iran.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a quitté Tokyo mercredi pour une visite de deux jours en Iran, durant laquelle il tentera d'aider à apaiser les tensions dans le Golfe entre Washington et Téhéran.

Denis Villeneuve pilotera (aussi) une série télé tirée de Dune
Cette série doit être un des produits d'appel du service de SVOD de WarnerMedia encore sans nom qui devrait amorcer son lancement en fin d'année.

Avant son départ, M. Abe a déclaré qu'il avait l'intention d'échanger des vues avec des dirigeants iraniens dans le but de réduire la montée des tensions.

Selon le porte-parole du gouvernement japonais, M. Abe a discuté de l'Iran au téléphone avec M. Trump mardi, mais Tokyo a insisté avant le voyage sur le fait que le Premier ministre nippon ne venait pas à Téhéran pour " assurer une médiation entre l'Iran et les Etats-Unis " Aux yeux de Téhéran, le Japon bénéficie d'une aura favorable en tant que pays ayant réussi à se moderniser sans renoncer à ses traditions et en conservant une forte identité culturelle.

Après la réunion, M. Abe a souligné les relations diplomatiques entre le Japon et l'Iran, étalées sur neuf décennies, tout en faisant part de son inquiétude face à l'influence déstabilisatrice de l'Iran dans la région.

" Ma principale préoccupation est que l'Iran respecte cet accord", a déclaré M. Abe. Gerald F. Seib du WSJ explore ce qui se cache derrière les messages contradictoires.

M. Abe a été précédé à Téhéran par son ministre des Affaires étrangères, Taro Kono, qui a rencontré son homologue iranien à la mi-journée. Il a tout de même ajouté qu'il ne souhaitait pas faire la guerre aux Etats-Unis ni à aucun autre pays, mais que toute attaque dirigée à l'encontre de son pays engendrerait " une réponse écrasante".

Tokyo appelle l'Iran à jouer un rôle